Ecoutez Radio Sputnik
    Attentat au Nigeria

    Nigeria: Boko Haram revendique l'attentat-suicide contre une procession chiite

    © AP Photo / Olamikan Gbemiga
    International
    URL courte
    2018
    S'abonner

    Le groupe islamiste Boko Haram vient de revendiquer, ce samedi, l'attentat-suicide contre une procession chiite perperté la veille dans le nord-est du Nigeria et faisant au moins 21 morts.

    Un kamikaze "a fait détoner ses explosifs qui a provoqué la mort" des fidèles rassemblés dans un village proche de Kano, a annoncé le groupe dans un communiqué en arabe posté sur les réseaux sociaux.

    L'attentat perpétré le 27 novembre a fait au moins 21 morts et visait une foule de fidèles qui participaient à une marche dans le village de Dakasoye, près de Kano, dans le nord-est du Nigeria.

    "Pour l'instant nous avons 22 morts, après le décès d'une personne hier", a indiqué le membre du Mouvement islamique au Nigeria Ali Kakaki, cité par l'AFP. En cela, 38 personnes ont été blessées, dont deux sont déjà sorties de l'hôpital.

    Selon le Mouvement islamique, un premier kamikaze a d'abord été arrêté puis avoué qu'un second porteur de bombe se trouvait dans la foule. Mais celui-ci a fait exploser sa charge au milieu des fidèles avant d'avoir pu être identifié. L'homme arrêté a expliqué avoir été envoyé par Boko Haram, qui a déjà ciblé les musulmans chiites de la région.

    Lire aussi:

    Nigeria: 8 morts dans un attentat-suicide à Maiduguri
    Nigeria : un attentat dans une mosquée de Yola fait des dizaines de victimes
    Nigeria: 20 personnes tuées par des islamistes de Boko Haram
    Nigeria: une attaque de Boko Haram fait 14 morts
    Tags:
    revendications, attentat, Boko Haram, Nigeria
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik