Ecoutez Radio Sputnik
    Federica Mogherini et Sergueï Lavrov

    Mogherini et Lavrov parlent Syrie et Libye

    © Sputnik . Eduard Pesov
    International
    URL courte
    7303
    S'abonner

    Les chefs de diplomatie européenne et russe se sont penchés jeudi sur la coopération en matière de règlement politique en Libye et sur la liste des groupes terroristes et de l'opposition en Syrie.

    Les chefs de diplomatie européenne et russe, Federica Mogherini et Sergueï Lavrov, ont convenu jeudi de coopérer en faveur du règlement politique en Libye en prévision d'une conférence ad hoc qui se tiendra à Rome le 13 décembre, rapporte le Service européen pour l'action extérieure (SEAE).

    Les deux responsables se sont rencontrés en marge d'une réunion ministérielle de l'OSCE à Belgrade. Ils ont souligné la nécessité urgente de coopérer au niveau international et régional afin de trouver un compromis sur la création d'un gouvernement d'entente nationale en Libye.

    La Libye est enlisée dans la crise depuis l'assassinat en 2011 du président Mouammar Kadhafi au cours d'un conflit armé. Le pays est depuis privé de gouvernement central et déchiré par les luttes entre les milices de différentes villes. Les djihadistes de Daech profitent du chaos qui règne dans le pays pour y gagner du terrain.

    Au cours de leur entretien, Federica Mogherini et Sergueï Lavrov se sont également penchés sur la rédaction d'une liste des groupes terroristes et de l'opposition en Syrie dans le cadre du processus de règlement entamé à Vienne.

    Lors du deuxième round des négociations du "groupe de Vienne" sur la Syrie tenu à la mi-novembre, les participants (Russie, Etats-Unis, Onu, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Arabie saoudite, Turquie, Iran et d'autres, mais aussi UE, Ligue arabe et Organisation de la coopération islamique) ont décidé que les négociations entre le gouvernement syrien et l'opposition devraient avoir lieu le 1er janvier 2016 au plus tard et que des élections conformes à la nouvelle constitution devraient se tenir dans les pays au cours des 18 mois qui viennent.

    Lire aussi:

    Washington n'exige plus le départ d'Assad
    La Russie parvient à associer l'Iran aux négociations sur la Syrie
    Tags:
    Union européenne (UE), Sergueï Lavrov, Federica Mogherini, Syrie, Libye, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik