Ecoutez Radio Sputnik
    La centrale nucléaire de Buchehr, Iran

    Publication de rapport de l'AIEA: l'Iran s'attend à une levée des sanctions

    © AP Photo / Hasan Sarbakhshian
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2015) (124)
    1220
    S'abonner

    L'AIEA estime que l'Iran a mené des activités liées au développement d'un engin explosif nucléaire avant fin 2003. Dans le même temps, aucune indication "crédible" ne suggère qu'il a poursuivi de telles activités après 2009.

    Après la publication du rapport sur le nucléaire iranien, dévoilé mercredi à Vienne par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Iran s'attend à une clôture du dossier nucléaire et à une levée des sanctions, a déclaré à Sputnik Hamid Reza ‘Azizi, expert iranien de la politique régionale et des problèmes de l'Eurasie.

    "Je pense que le rapport de l'AIEA donne suite à une réalisation complète du Plan global d'action conjoint. Déjà l'Iran a ajourné la signature de plusieurs contrats et accords importants dont plusieurs aspects sont liés à ce plan. Actuellement, cette barrière n'existe plus. On envisage une réalisation de l'accord sur le nucléaire iranien ainsi qu'une levée des sanctions dans un avenir proche", a indiqué M.Azizi.

    Après la signature de l'accord sur le nucléaire iranien en juillet dernier, la coopération entre l'Iran et l'AIEA est devenue plus étroite. Toutefois le rapport publié mercredi soir comprend des caractéristiques positives ainsi que négatives du programme nucléaire iranien.

    "L'Iran ne se met pas d'accord avec toutes les informations du rapport surtout en ce qui concerne la création d'une bombe atomique avant 2003", estime M.Azizi.

    Mais, selon le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Abbas Araghchi, le rapport concrétise que le programme nucléaire iranien est pacifique. Il en ressort que l'AIEA envisage de clore le dossier iranien, d'après M.Azizi.

    Le porte-parole du Département d'Etat américain Mark Toner a déclaré que ce rapport correspond aux données du renseignement américain.

    "La position des Etats-Unis est claire: Washington cherche à clore le dossier iranien d'une manière pacifique malgré la résistance du parti républicain", affirme M.Azizi.

    L'accord sur le dossier nucléaire iranien a été conclu en juillet dernier entre l'Iran et les Six médiateurs internationaux (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne), après plus d'une décennie de négociations diplomatiques. Cet accord est entré en vigueur le 18 octobre dernier. Une période de trois mois avait été prévue pour permettre au Congrès américain et au parlement iranien d'examiner le document.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2015) (124)

    Lire aussi:

    Nucléaire iranien: approbation définitive du parlement
    Mogherini: l'accord sur le nucléaire iranien aidera à sécuriser la région
    L'accord nucléaire iranien divise le Congrès US
    US: la résolution contre l'accord sur le nucléaire iranien bloquée par les démocrates
    Tags:
    rapport, programme nucléaire iranien, Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mark Toner, Hamid reza Azizi, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik