International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
4320
S'abonner

Une Ecossaise a lancé une campagne pour interdire au milliardaire américain Donald Trump d'entrer au Royaume-Uni

Сe n'est pas un secret que le magnat de l'immobilier américain Donald Trump est un fan de l'Ecosse et adore y créer des terrains de golf. Mais l'Ecosse, est-elle fan de Donald Trump?

Il semble que non. Suzanne Kelly d'Aberdeen, une ville à 240 km d'Edimbourg, qui a déjà lancé en 2013 une campagne contre le projet controversé du milliardaire de construire "le meilleur golf du monde" sur un "site d'intérêt scientifique" comprenant des dunes fragiles près d'Aberdeen, s'attaque de nouveau au milliardaire américain, rapporte le quotidien britannique The Independent.

Cette fois, Suzanne Kelly a présenté une pétition au gouvernement britannique pour interdire à M.Trump d'entrée au Royaume-Uni pour ses discours haineux.

"Les signataires de la pétition croient qu'il faut interdire à Donald J. Trump d'entrer sur les Iles britanniques pour ses discours de haine incessants et son comportement inacceptable. Sa conduite inacceptable est bien documentée et nous pensons qu'elle attise la haine raciale, religieuse et nationaliste, ce qui ne doit pas être toléré au Royaume-Uni", indique Suzanne Kelly dans sa pétition, citant les propos de M.Trump où il a qualifié les Mexicains de violeurs et de criminels et appelé à contrôler la population musulmane des Etats-Unis.

"Les autorités britanniques ont déjà interdit à de nombreuses personnes d'entrer au Royaume-Uni pour leurs propos haineux. Le même principe doit être appliqué à l'égard de Donald Trump", lit-on dans la pétition soumise à la secrétaire d'Etat britannique à l'Intérieur Theresa May.

La pétition sera publiée sur le site internet spécial du gouvernement britannique dès qu'elle est approuvée par le Département de l'Intérieur. Après 10.000 signatures, le gouvernement britannique doit répondre à la pétition, et après 100.000 signatures, cela devrait entraîner un débat au parlement. 

Les autorités britanniques ont récemment interdit de territoire le rappeur américain Tyler, the Creator pour des paroles extraites de ses albums Bastard et Goblin et jugées homophobes et misogynes, ainsi que deux militants américains antimusulman, Pamela Geller et Robert Spencer.

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Donald Trump veut placer les musulmans "sous surveillance"
Donald Trump obtient un nom de code auprès du service secret US
Trump appelle à suivre l'exemple de Poutine en Syrie
Donald Trump "va bien s'amuser" avec François Hollande
Tags:
interdiction d'accès, haine, discours, pétition, Donald Trump, Aberdeen, Écosse, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook