Ecoutez Radio Sputnik
    San Bernardino

    La fin de l'épidémie des armes à feu aux USA?

    © REUTERS / Mario Anzuoni
    International
    URL courte
    13515
    S'abonner

    C'est une honte nationale que les citoyens américains puissent acheter légalement des armes létales, estime le New York Times, réclamant notamment d'interdire certains types d'armes, après la fusillade du 2 décembre à San Bernardino.

    Il faut interdire la vente pour les civils de certains types d'armes, tels que les fusils d'assaut légèrement modifiés utilisés en Californie, ainsi que certains types de munitions, lit-on dans un éditorial paru hier dans le New York Times et intitulé "End the Gun Epidemic in America" (Mettre fin à l'épidémie des armes à feu aux USA). L'édition réclame l'interdiction des armes utilisées mercredi en Californie, lors de la tuerie de San Bernardino, concrètement, les fusils d'assaut de calibre.223. Ainsi, les Américains possédant ce type d'armes devraient les restituer "pour le bien de leurs concitoyens".

    C'est la première fois que le quotidien new-yorkais publie un éditorial en première page depuis juin 1920 où il s'était dit consterné face à la nomination de Warren G. Harding comme candidat républicain à la présidence.

    Le 2 décembre, Tashfeen Malik et son mari Rizwan Farook, armés de deux fusils d'assaut et de deux pistolets, ont attaqué l'Inland Regional Centre de San Bernardino, un établissement spécialisé dans l'aide aux personnes présentant des difficultés mentales ou physiques. La fusillade a fait 14 morts et 21 blessés.

    Il s'agit de la deuxième fusillade en une semaine aux Etats-Unis. Le 27 novembre dernier, un homme de 57 ans avait ouvert le feu dans un centre de planning familial de Colorado Springs, tuant trois personnes avant de se rendre à la police.

    Lire aussi:

    Le FBI requalifie la fusillade en Californie en "acte de terrorisme"
    Etats-Unis: les "tireurs de San Bernardino" abattus
    Fusillade en Californie: 14 morts selon le shérif
    Tags:
    The New York Times, armes à feu, interdiction, fusillade, San Bernardino, Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik