Ecoutez Radio Sputnik
    Otan

    Otan: pas de forces terrestres en Syrie

    © AFP 2019 Paul J. Richards
    International
    URL courte
    0 521
    S'abonner

    L'Otan exclut le déploiement en Syrie de forces terrestres pour combattre le groupe radical Daech.

    "Cela n'entre pas dans les projets de la coalition et des alliés de l'Otan. Les Etats-Unis disposent d'un certain nombre d'unités spéciales. Nous avons au premier plan le renforcement des forces locales. Ce n'est pas facile, mais c'est l'unique solution", a déclaré le secrétaire général de l'alliance Jens Stoltenberg dans un entretien au journal suisse Tages-Anzeiger.

    Il a noté que dans le conflit actuel il n'était pas question d'un face-à-face entre l'Occident et le monde islamique, mais d'une bataille "contre l'extrémisme et le terrorisme".

    "Les musulmans se trouvent en première ligne de cette bataille. La plupart des victimes, ce sont des musulmans, et la plupart de ceux qui combattent Daech, ce sont des musulmans", a souligné Jens Stoltenberg.

    Fin octobre, le président des Etats-Unis Barack Obama a donné son accord pour l'envoi en Syrie d'unités spéciales américaines afin de soutenir les forces kurdes d'autodéfense contre Daech. Fin novembre, une cinquantaine de soldats et officiers américains sont arrivés dans la ville syrienne d'Aïn al-Arab (Kobané) sur la frontière avec la Turquie.

     

    Lire aussi:

    Bombardier russe abattu: un avertissement de l'Otan?
    L'Otan désemparée face à l'incident du Su-24
    Le Monténégro vers l'Otan? La Russie envisage des mesures
    Tags:
    OTAN, Etat islamique, Jens Stoltenberg, Barack Obama, Occident, Kobané, Turquie, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik