International
URL courte
8110187
S'abonner

Quatre avions de combat de deux pays faisant partie de la coalition internationale étaient dans la région de Deir ez-Zor le jour de l'attaque contre le camp de l'armée syrienne, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Néanmoins, le Pentagone passe sous silence la présence des avions de ses alliés dans la région de Deir ez-Zor.

"S'ils ne sont pas impliqués dans ce raid, pourquoi les représentants du Pentagone ainsi que les leaders de coalition anti-Daech passent sous silence la présence le 6 décembre des avions de leurs alliés dans la région de Deir ez-Zor? Est-ce que cela s'explique par le fait que l'aviation de la coalition reçoit précisément du Pentagone toutes les informations sur les cibles de l'EI en Syrie", s'est interrogé le général.

Igor Konachenkov a également indiqué que les avions russes n'avaient pas survolé la région de Deir ez-Zor le jour de l'attaque contre le camp de l'armée syrienne.

La composante aérienne militaire de la coalition internationale a bombardé un entrepôt de munitions de l'armée syrienne dans la province Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie le 6 décembre.

Cette frappe aérienne a coûté la vie à quatre soldats de l'armée syrienne et 16 personnes ont été blessées.

Lire aussi:

Un site de l'armée syrienne bombardé par la coalition US
Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Voiture de police incendiée à Mulhouse: la motivation des délinquants se dessine
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Tags:
Etat islamique, Pentagone, Igor Konachenkov, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook