Ecoutez Radio Sputnik
    El último día de la presidencia de Cristina Fernández de Kirchner

    La présidente argentine fait ses adieux à ses partisans

    © REUTERS / Andres Stapff
    International
    URL courte
    10426

    Le libéral Mauricio Macri doit succéder jeudi à Cristina Kirchner et prêter serment comme président.

    La présidente argentine Cristina Kirchner qui quitte le pouvoir après deux mandats consécutifs de quatre ans, s'est adressée mercredi à dix mille de ses partisans rassemblés devant le palais présidentiel à Buenos Aires pour dire ses adieux.

    Mme Kirchner dont la politique a été plusieurs fois soumise à la critique à cause de l'aggravation de la situation économique dans le pays, a essayé de défendre la politique menée par son cabinet.

    "Nous croyons à nos aboutissements et c'est pour cela que nous devons les prendre d'une manière positive pour qu'ils ne soient pas détruits", a-t-elle déclaré.

    La présidente sortante a appelé ses compatriotes à lutter pour leurs droits s'ils se sentaient déçus par un nouveau gouvernement de centre droit du président Mauricio Macri.

    "Je ne peux pas parler trop longtemps car après minuit je me transformerai en citrouille", a-t-elle ironisé lors de son discours d'adieu.

    La présidente de gauche Cristina Kirchner, à la tête du pays depuis 2007 après avoir succédé à son mari, ne pouvait pas se présenter pour un 3e mandat consécutif, selon la constitution. Au total, les Kirchner ont passé 12 ans au pouvoir. Mme Kirchner est la deuxième femme présidente de l'Argentine après Isabel Martínez de Perón, mais la première femme élue à ce poste.

    Mauricio Macri qui succède à Mme Kirchner, est le fils d'un puissant homme d'affaires italien qui a fait fortune en Argentine. Né dans la ville de Tandil, à 400 km de Buenos Aires, il a grandi dans la capitale. Il promet une rupture avec la politique économique protectionniste menée par les gouvernements de Nestor (2003-2007) et Cristina Kirchner.

    Lire aussi:

    Cristina Kirchner aurait rencontré Snowden à Moscou
    Poutine-Kirchner: la militarisation de l'Atlantique Sud est inadmissible
    Argentine: Kirchner accusée d'entrave à la justice
    L'Argentine, prochaine adhérente des BRICS?
    Tags:
    présidence, discours, manifestation, Mauricio Macri, Cristina Fernandez de Kirchner, Buenos Aires, Argentine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik