Ecoutez Radio Sputnik
    Un Tupolev Tu-154M Lk-1

    Un avion de surveillance russe survolera les Etats-Unis

    © Photo. avsim.su
    International
    URL courte
    Traité Ciel ouvert (118)
    7493

    Il s'agit d'un vol d'inspection prévu par le Traité Ciel ouvert.

    Des inspecteurs russes survoleront les Etats-Unis du 12 au 17 décembre dans le cadre du Traité international Ciel ouvert, a annoncé samedi à Moscou le directeur du Centre national pour la diminution de la menace nucléaire Sergueï Ryjkov. 

    "Le vol d'inspection aura lieu du 12 au 17 décembre depuis l'aérodrome de Travis (Californie)", a indiqué M.Ryjkov.

    Selon lui, un avion de surveillance russe Tupolev Tu-154M Lk-1 survolera le territoire américain dans un rayon de 4.250 kilomètres. Il suivra un itinéraire convenu entre les Etats-Unis et la Russie. 

    Des spécialistes américains contrôleront l'utilisation des moyens techniques de surveillance et le respect des clauses du traité.

    Il s'agit du 39e vol d'inspection organisé par la Russie dans les Etats membres du Traité en 2015. 

    Signé le 24 mars 1992 à Helsinki, le Traité Ciel ouvert est appliqué depuis le 1er janvier 2002. Le document vise à accroître la transparence et la confiance entre les Etats signataires dans le domaine des activités militaires et du contrôle des armements.

    Le traité a été signé par 34 Etats d'Europe et d'Amérique du Nord, membres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). La Russie y a adhéré le 26 mai 2001.

    Dossier:
    Traité Ciel ouvert (118)

    Lire aussi:

    Ciel ouvert: vol d'inspection tripartite en Russie
    Ciel ouvert: des inspecteurs britanniques survoleront la Russie et la Biélorussie
    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Interpellation d’un preneur d'otages au Super U de Bessé-sur-Braye dans la Sarthe
    Tags:
    surveillance, Traité Ciel ouvert, vol d'inspection, aérodrome de Travis, Tu-154M Lk-1, Sergueï Ryjkov, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik