International
URL courte
281012
S'abonner

Selon les médias, beaucoup de membres des Unités de mobilisation populaire chiite, qui aident l'armée irakienne à combattre le groupe terroriste Etat islamique (EI ou Daech), participent à l'action de protestation.

Quelques milliers d'Irakiens sont descendus samedi dans les rues de Bagdad pour réclamer le départ des troupes turques déployées en Irak la semaine dernière, rapporte la chaine de télévision irakienne Alsumaria.

Les manifestants portant notamment des pancartes "Non à la présence militaire étrangère dans les lieux saints" et "Erdogan, tu es un lâche" se sont réunis sur la place al-Tahrir, au centre de la capitale irakienne, d'après la chaîne. La police a renforcé les mesures de sécurité.

"Nous avons perdu notre patience", a estimé un manifestant, Ali Rubaie, commandant d'une unité paramilitaire stationnée près de Bagdad. Il a regretté que le Premier ministre irakien Haider al-Abadi n'ait pas agi tout de suite "d'une main de fer" contre la présence des troupes étrangères.

L'Irak a envoyé samedi une lettre de protestation au Conseil de sécurité de l'Onu qualifiant le déploiement des troupes turques de violation de la Charte des Nations unies et du droit international. L'ambassadrice des Etats-Unis à l'Onu Samantha Power a promis de diffuser la lettre irakienne au Conseil de sécurité de l'Onu.


Lire aussi:

L'Irak déposera une plainte contre la Turquie à l'Onu d'ici deux jours
Erdogan refuse de retirer ses troupes d'Irak
Une guerre entre la Turquie et l'Irak n'est pas à exclure
La Turquie porte une frappe aérienne en Irak
Tags:
manifestation, armée, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Bagdad, Turquie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook