International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
131114
S'abonner

Un nouveau bataillon de cinquante femmes chrétiennes a été formé afin de combattre les djihadistes.

Les "Forces de protection féminines de la terre entre les deux rivières" est un petit bataillon entièrement féminin comprenant près de 50 femmes qui ont terminé l'entrainement des camps militaires de la ville syrienne d'Al-Qahtaniyah (nord-est).

Le bataillon est composé de femmes chrétiennes de milieux socio-culturels différents qui sont prêtes à combattre l'islamisme radical.

Babylonia, 36 ans, ancienne coiffeuse, a été encouragée par son mari à prendre une kalachnikov pour contester les idées traditionnelles syriennes de n'être que ménagères.

"Mes enfants me manquent, mais je lutte pour préserver leur avenir ", a-t-elle raconté à l'AFP.

​Un organe de propagande islamique avait auparavant publié un manifeste indiquant que les responsabilités des femmes sont "attribuées par le droit divin".

Ces femmes syriennes sont prêtes à s'opposer à ces idées et à protéger les parties chrétiennes du district d'Hassaké.

Les chrétiens représentent environ 10% de la population syrienne et sont persécutés par l'Etat islamique qui leur impose de quitter leurs maisons dans les zones saisies par l'EI. Les chrétiens sont obligés de changer de religion, de payer un impôt religieux ou sont condamnés à mort.

Selon l'AFP, le groupe a récemment repris la ville d'al-Hol, une localité stratégique importante pour Daech car elle se trouve sur la route clef entre la Syrie et l'Irak.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

L'Armée syrienne libre prête à fournir à la Russie les positions de Daech
En Occident, Daech provoque et instrumentalise la haine envers les musulmans
Coalition anti-Daech: les néonazis ukrainiens bientôt en Syrie?
Tags:
Etat islamique, Irak, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook