International
URL courte
61111
S'abonner

Selon la déclaration du premier ministre macédonien, Nikola Gruevski, il est prêt à examiner la possibilité de changer le nom du pays, pour ainsi finir le litige avec la Grèce qui dure déjà depuis 24 ans, annonce l’édition The Guardian.

Selon l'édition, M.Gruevski déclare qu'il est prêt à dialoguer à nouveau avec la Grèce à ce sujet et à soumettre des propositions de changements du nom au vote dans son pays.

Par ailleurs, le ministre macédonien des Affaires étrangères, Nikola Poposki qui se rendra en Grèce jeudi prochain a manifesté son optimisme envers la résolution de ce problème, dans un entretien accordé à l'édition grecque Kathimerini.

A noter également que cette visite sera la première depuis 15 ans. La Grèce pour sa part s'est toujours prononcée contre un compromis. The Guardian estime que les conditions actuelles liées précisément à la crise migratoire et aux problèmes économiques de la Grèce donnent la possibilité d'obtenir un consensus.

En 1991, quand la Macédoine avait déclaré son indépendance de la Yougoslavie, le pays avait alors pris le nom de la République de Macédoine. Une telle décision avait provoqué la colère des Grecs qui pensaient que leur voisin avait ainsi volé son nom de la province grecque située juste au sud de la frontière entre les deux pays. Le pays avait été admis à l'Onu sous le nom d'Ancienne république yougoslave de Macédoine. Le litige dure alors jusqu'aujourd'hui.

Lire aussi:

La Serbie ne fermera pas sa frontière avec la Macédoine
Crise des migrants: la Macédoine abandonnée par l'UE
Des milliers de migrants pénètrent en force en Macédoine
Migrants: la Macédoine décrète un état d'urgence
Tags:
crise migratoire, dialogue, visite, Macédoine du Nord, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook