Ecoutez Radio Sputnik
    F-15E Strike Eagle

    Les Etats-Unis rappellent 12 chasseurs de Turquie

    © Flickr/ U.S. Department of Defense
    International
    URL courte
    26151632240

    Washington a déclaré avoir rappelé 12 avions militaires envoyés en Turquie il y a un mois: six chasseurs F-15 Eagle et six chasseurs bombardiers F-15 Strike Eagle.

    La décision a été publiée moins d'un mois après l'envoi de ces avions depuis une base britannique afin de soutenir Ankara dans la protection de l'espace aérien turc ainsi que pour frapper les positions du groupe terroriste Etat islamique (Daech) en Irak et en Syrie, annonce Deutsche Welle.

    La décision de rappeler les F-15 a été annoncée le lendemain de la visite du ministre américain de la Défense Ashton Carter de la base militaire turque d'Incirlik. Or, selon le Pentagone, il s'agit d'une simple coïncidence et cette mesure ne traduit aucun changement dans les engagements des Etats-Unis devant la Turquie dans la lutte contre Daech.

    Les Etats-Unis disposent toujours à Incirlik de 12 avions d'assaut A-10 ainsi que de drones et d'avions ravitailleurs. Six avions F-15 qui seront rappelés ainsi que plusieurs avions d'assaut pourront être redéployés, selon une source anonyme au sein de la Défense américaine.

    Les F-15, d'après le Pentagone, n'ont pas effectué de vols réguliers mais, selon des experts, ont renforcé les capacités des forces aériennes américaines et turques effectuant des opérations militaires dans l'espace aérien syrien à proximité des avions russes.

    Le 30 octobre, une source au sein de l'administration américaine disait que le président américain Barack Obama avait ordonné de déployer des avions d'assaut A-10 et des chasseurs F-15 à la base d'Incirlik. Les avions y ont été envoyés en novembre.

    Un accord américano-turc a été conclu le 29 juillet 2015 sur l'utilisation conjointe de la base aérienne d'Incirlik en vue de combattre les terroristes de l'EI.

    La base a été construite par des spécialistes américains en 1951 à 300 km d'Ankara. Elle était utilisée par les forces aériennes américaines et les forces de l'Otan en Europe, notamment dans la maintenance d'avions. En outre, le Pentagone utilisait activement la base turque lors de son opération militaire en Afghanistan.

    Lire aussi:

    Des chasseurs américains envoyés pour protéger le ciel turc
    Ankara autorise Paris à utiliser l'espace aérien turc pour attaquer l'EI
    En Syrie, les Etats-Unis de plus en plus seuls
    Tags:
    défense, avions, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik