International
URL courte
5230
S'abonner

Plus de 530 électeurs républicains ont été interrogés sur leur soutien aux candidats à la présidence US et les questions de politique extérieure, y compris la proposition de Donald Trump d'interdire l'entrée des musulmans aux Etats-Unis.

Cette semaine, l'institut de sondage Public Policy Polling a interviewé les Américains sur leurs intentions de vote à la présidentielle de 2017. Outre les questions classiques concernant la politique extérieure et les problèmes de la migration, les sondeurs ont demandé par amusement: "Etes-vous pour ou contre le bombardement d'Agrabah?".

Or, Agrabah n'est rien d'autre qu'une ville imaginaire issue du célèbre dessin animé Aladdin. Cependant, les consonances vaguement arabes de ce nom ont poussé de nombreux sondés à penser qu'il s'agissait d'un fief de Daech en Syrie.

Sur les 532 électeurs républicains interrogés par Public Policy Polling, 30% se sont prononcés en faveur du bombardement d'Agrabah, rapporte le quotidien britannique The Guardian.

La situation est un peu différente chez les Démocrates: seulement 19% de leurs électeurs ont opté pour le bombardement de ce royaume de conte, contre 36% qui s'y sont opposés.

Lire aussi:

Grande coalition anti-EI, mais où sont les USA?
Les USA ne demandent pas à la Turquie de participer aux opérations anti-EI
Menace de Daech aux USA, sujet tabou pour Washington
«Je ne peux pas appliquer la loi»: 74,19% du personnel non médical n'est pas encore vacciné
Tags:
États-Unis, Syrie, Donald Trump, Etat islamique, sondage, bombardements
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook