Ecoutez Radio Sputnik
    Test nucléaire amérocain au Nevada en 1951

    Poutine: contre l’augmentation du nombre de puissances nucléaires

    © Flickr/
    International
    URL courte
    17475

    Personne ne souhaite que de nouveaux pays adhèrent au "club nucléaire" et que les armes de destruction massive soient utilisées pour régler les désaccords entre les Etats, estime Vladimir Poutine.

    Personne ne veut voir les armes nucléaires proliférer, car tous les pays sont parfaitement conscients du danger que cela représente, a déclaré le président russe Vladimir Poutine dans le documentaire "Ordre mondial" diffusé par la chaîne de télévision Rossia 1.

    "Personne ne veut que le nombre de pays possédant l'arme nucléaire augmente. Nous voyons combien ceci est dangereux", a indiqué Vladimir Poutine.

    Il a souligné que l'architecture actuelle des relations internationales repose sur la Charte des Nations unies. Ce document constitue le fondement du droit international.

    "Certes, il arrive souvent que les intérêts des Etats se heurtent, artificiellement ou pour des raisons objectives, et cette collision peut les pousser à enfreindre la Charte de l'Onu. Mais il arrive aussi que leurs intérêts coïncident", a ajouté le président russe.

    Il a précisé que l'utilisation des armes de destruction massive (ADM) constituait un domaine où les intérêts de tous les Etats coïncidaient.

    Le président a dans le même temps souligné que la Russie continuerait de perfectionner ses armes nucléaires, mais qu'elle n'en brandirait jamais la menace.

    "Etant l'une des principales puissances nucléaires, la Russie se réserve le droit de moderniser ces armes, car la triade nucléaire est au cœur de notre politique de sécurité nucléaire. Cependant, nous n'avons jamais brandi et ne brandirons pas cette massue", a indiqué Vladimir Poutine dans le documentaire.

    Il a espéré qu'il n'existait plus sur la terre de personnes assez folles pour oser utiliser des armes nucléaires.

    Lire aussi:

    La Russie n’utilisera pas d’armes nucléaires contre Daech
    Le secrétaire général de l'Onu appelle à éliminer toutes les armes nucléaires
    Les Etats-Unis pourraient rompre le traité sur les armes nucléaires
    Tags:
    puissances nucléaires, armes nucléaires, Charte des Nations unies, ONU, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik