Ecoutez Radio Sputnik
    Une enquête urgente sur les militaires irakiens tués lors du bombardement US

    Une enquête urgente sur les militaires irakiens tués lors du bombardement US

    © AP Photo / Vadim Ghirda
    International
    URL courte
    9361
    S'abonner

    Le député irakien du bloc "Al-Muwatta" ("Citoyen") Muhammad al-Massoudi a appelé à une enquête urgente sur les militaires irakiens tués lors du bombardement des forces armées américaines.

    Il a également noté que de telles attaques, selon ses observations, coïncident avec les offensives réussites de l'armée irakienne contre les terroristes de Daech.

    Le ministre irakien de la Défense Khaled al-Obeidi a confirmé, vendredi, que neuf soldats irakiens ont été tués lors de la frappe aérienne de la coalition menée par les Etats-Unis. Le bureau d'information du commandement irakien a déclaré que les coordonnés de la progression des troupes irakiennes n'ont pas été actualisées à temps, par conséquent les forces irakiennes ont été soumises à une attaque de l'aviation américaine.

    "Nous voyons que les frappes des forces armées de la coalition sur les camps de l'armée irakienne coïncident avec ses victoires ce qui indique l'inefficacité des mesures de la coalition contre Daech et contre le terrorisme en général. Ils viennent et ils frappent nos camps en tuant nos fils", a déclaré Muhammad al-Massoudi.

    D'après le député, des frappes "non intentionnelles" de la coalition arrivent trop souvent. "C'est pourquoi, nous réitérons notre appel au gouvernement irakien pour ouvrir une enquête urgente pour clarifier les circonstances de l'incident", ajoute M. Massoudi.

    A son tour, la coalition a reconnu que l'effectif de l'armée irakienne pourrait avoir été tué lors de cette frappe aérienne près de Falloujah. Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter n'a pas exclu que les militaires irakiens pouvaient avoir été tués par les forces armées américaines suite à une erreur, et a exprimé ses condoléances au premier ministre irakien.

    Le chef du comité parlementaire irakien pour la sécurité et la défense Hakim al-Zamlyu a déclaré que l'Irak porterait plainte contre les forces armées américaines.

    Auparavant, Bagdad avait annoncé que 30 soldats de la 55ème brigade de l'armée irakienne avaient été tués et 20 avaient été blessés près de la ville de d'An-Namija, dans la province de Falloujah, suite à une attaque de l'aviation américaine.

     

    Lire aussi:

    Forces turques en Irak: Ankara rappelé à l’ordre par Washington
    Soldats irakiens tués : la coalition fait son mea culpa?
    Près de 30 soldats irakiens tués dans une attaque américaine
    L'Irak reprend du terrain sur Daech
    Tags:
    blessés, coalition, frappe aérienne, terrorisme, armée, bombardements, ministère irakien de la Défense, Etat islamique, Khaled al-Obeidi, Ashton Carter, Falloujah, Bagdad, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik