International
URL courte
Crise migratoire (789)
6281
S'abonner

Dans le cas où l’intégration des réfugiés ne marcherait pas, l’Europe risque de s'embourber dans la pauvreté, la criminalité et connaîtra d'autres migrations, a déclaré Rainer Wendt, le président du syndicat de la police allemande (DPolG).

L'intégration des migrants exige un effort conjoint de la communauté en général et, au premier chef, des grandes instances sociales, selon le directeur du syndicat de la police allemande.

Cependant, Rainer Wendt prévoit de graves conséquences si l'intégration se retrouve dans l'impasse. Selon lui, les divers migrants vont créer des "sociétés parallèles" dont rues et quartiers s'isoleront de la culture européenne et qu'ils n'obéiront pas aux lois communes.

"Nous observons déjà cette tendance dans plusieurs villes d'Europe, et cela cause beaucoup de problèmes. Cela entraîne l'augmentation de la criminalité, de la pauvreté et provoque d'autres migrations. Et nous ne devrions pas le permettre", poursuit R. Wendt.

Le directeur du syndicat de la police allemande précise que maintenant "l'industrie de l'intégration" prospère pour servir ses propres intérêts. Selon lui, le gouvernement doit y mettre fin et se servir raisonnablement des ressources allouées en résolvant ce problème.

"L'intégration mérite non seulement de grands efforts, mais aussi un financement suffisant. Et il faut l'utiliser à bon escient", conclut-il.

Cimetière des bouées, des gilets de sauvetages et des bateaux gonflables échoués sur l'île grecque de Lesbos
© AFP 2020 Iakovos Hatzistavrou
En octobre, Rainer Wendt a appelé à construire une clôture le long de la frontière de l'Allemagne, pour "montrer l'exemple" aux autres pays pendant la crise migratoire. S'opposant à la position de la chancelière Angela Merkel, qui était favorable à l'accueil de populations qui fuient la guerre, Rainer Wendt avait exprimé son désir que l'Allemagne suive l'approche hongroise et construise un mur. Il a affirmé que cette mesure était nécessaire pour maintenir "l'ordre interne" dans le pays, et a déclaré que des troubles sociaux risquaient d'apparaître si Mme Merkel poursuivait sa politique d'ouverture des frontières.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Crise de migration: les Allemands changent d'attitude
L'Europe vieillissante et le rôle salvateur de la migration
La migration est un problème universel (Nazarbaïev)
Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Tags:
crise migratoire, Rainer Wendt, Europe, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook