Ecoutez Radio Sputnik
    Le président ukrainien Piotr Porochenko

    Association UE-Ukraine: une bombe à retardement?

    © REUTERS / Mikhail Palinchak
    International
    URL courte
    77532
    S'abonner

    L'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE ne prend pas en compte la position géopolitique du pays ainsi que ses liens historiques avec la Russie, ce qui en fait un cocktail explosif mettant en danger la paix mondiale.

    L'accord d'association si controversé entre l'Ukraine et l'Union européenne entrera en vigueur en 2016. Cependant, une Ukraine en proie aux différentes crises ne semble pas être la première à tirer les marrons du feu, selon Deutsche Wirtschafts Nachrichten.

    Lors de longues négociations, les leaders de l'Unions européenne ont tenté de jeter de la poudre aux yeux à Moscou en la persuadant que l'Ukraine ne ferait que profiter de l'accord d'association tout en continuant ses relations de bon voisinage avec la Russie.

    Cependant, ils ont oublié de mentionner que l'"association" comprenait non seulement une clause sur le libre-échange mais prévoyait également l'accès à la politique de défense de l'UE. Il semble que les Russes aient lu le traité de Lisbonne beaucoup plus attentivement.

    Selon une légende urbaine qui aurait court en Ukraine, l'adhésion à l'Union européenne serait associée inévitablement à une aide financière de Bruxelles, blague l'édition allemande.

    L'UE elle-même renforce cette croyance en faisant miroiter aux Ukrainiens les avantages de cette adhésion d'une Ukraine "qui a besoin d'investissements, d'investissements et encore d'investissements".

    Comme le président ukrainien Piotr Porochenko aspire à se rapprocher de l'Otan, la situation sur le plan géopolitique se détériore en raison des divergences d'opinions d'autres acteurs du jeu. Pour l'Occident, le rattachement de la Crimée à la Russie est un acte d'agression, tandis que Moscou juge comme un danger pour sa sécurité l'extension de l'Otan et l'adhésion éventuelle de l'Ukraine à l'alliance.

    Les coquetteries du gouvernement ukrainien avec l'Otan représentent une menace pour la paix fragile dans le monde entier, selon le journal fédéral.

    L'Ukraine n'est pas et n'a jamais été un pays européen. La seule option raisonnable pour Kiev est de s'en tenir à la neutralité sur le plan politique et militaire, et de s'appuyer, dans les cas exceptionnels, sur des traités économiques avec l'Occident et la Russie, d'après Deutsche Wirtschafts Nachrichten.

    Lire aussi:

    Zone de libre-échange Ukraine-Russie: Kiev répondra
    L'abrogation des visas pour l'Ukraine d'ici 2016
    Saakachvili: la situation en Ukraine n’a jamais été aussi mauvaise
    Porochenko souligne le rôle des Juifs dans la création de l'Ukraine
    Tags:
    Accord d'association Ukraine-UE, OTAN, Union européenne (UE), Petro Porochenko, Europe, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik