Ecoutez Radio Sputnik
    Kremlin: pas de nouvelle proposition russe pour la dette ukrainienne

    Minuit moins cinq pour l'Ukraine

    © Sputnik . Alexandr Demyanchuk
    International
    URL courte
    59664
    S'abonner

    C'est aujourd'hui la dernière journée où l'Ukraine peut encore rembourser sa dette de 3 milliards de dollars envers la Russie, évitant ainsi le défaut.

    Si Kiev ne s'acquitte pas de ses obligations avant la première minute de la nouvelle année, le ministère russe des Finances le traduira en justice immédiatement après les fêtes du Nouvel An et du Noël Orthodoxe.

    La Russie s'est déclarée prête à attendre le paiement jusqu'au dernier moment, mais pour l'instant  aucune proposition quant à une éventuelle restructuration de la dette n'a été formulée par la partie ukrainienne.

    Денежные купюры и монеты США и Украины
    © Sputnik . Alexander Demianchuk
    En décembre 2013, suivant un accord avec le président ukrainien de l’époque Viktor Yanoukovitch, Moscou a acheté des obligations d’Etat ukrainiennes à échéance de deux ans. Néanmoins, après le renversement du gouvernement Yanoukovitch, les nouvelles autorités de Kiev ont à plusieurs reprises réitéré qu’elles n’envisageaient pas de rembourser les dettes souscrites par l’ex-président. Officiellement, Kiev a essayé de présenter la dette non pas comme une dette souveraine, mais comme un simple endettement commercial. Mais cette tentative a échoué lorsque le Fond monétaire international (FMI) a confirmé le statut de cette dette comme souveraine. Dans le même temps, l'Ukraine a rejeté la proposition de la Russie de restructurer la dette de 3 milliards sous la forme d'un ultimatum exigeant non seulement de reporter les remboursements, mais aussi d’annuler une partie substantielle de celles-ci.

    Le 18 décembre Kiev a introduit un moratoire sur le remboursement de sa dette envers la Russie.

    L’Ukraine semble ainsi admettre un défaut de paiement plutôt que de négocier sur la base de la proposition faite par le président Vladimir Poutine au cours de la rencontre des dirigeants G20 à Antalya, en novembre dernier (un rééchelonnement de la dette sur 3 ans à condition que le remboursement soit garanti soit par les autorités américaines ou européennes, soit par une institution financière internationale de premier plan).

    Pourtant, selon les médias et les experts internationaux, l’Ukraine ne pourra pas trouver de moyen légal pour éviter de payer sa dette à la Russie, et la confrontation judiciaire pourra avoir de graves conséquences économiques pour Kiev.

    Lire aussi:

    Quel futur pour la dette ukrainienne de la Russie?
    L'Ukraine introduit un moratoire sur le remboursement de sa dette à la Russie
    Moscou impose un embargo alimentaire à l'Ukraine
    Tags:
    restructuration d'une dette, dette, G20, Fonds monétaire international (FMI), Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik