Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministère soudanais des Affaires étrangères

    Le Soudan rompt les relations diplomatiques avec l'Iran

    © AFP 2018 ASHRAF SHAZLY
    International
    URL courte
    La crise irano-saoudienne (2016) (46)
    87564

    Le Soudan a exprimé sa solidarité avec l'Arabie saoudite avant de condamner l'ingérence iranienne dans les affaires de la région et la négligence des autorités iraniennes qui ne s'étaient pas opposées aux attaques contre l'ambassade et le consulat saoudiens en Iran.

    Le Soudan a rompu lundi les relations diplomatiques avec l'Iran, rapporte l'agence officielle saoudienne SPA.

    "Le prince Mohammed ben Salman ben Abdulaziz, second vice-premier ministre et ministre iranien de la Défense, a eu lundi un entretien téléphonique avec le ministre d'Etat soudanais et chef de l'administration présidentielle Taha Othman Al-Hussein. Le général al-Hussein a annoncé que le Soudan avait décidé d'expulser l'ambassadeur iranien et l'ensemble de la mission du Soudan et de rappeler l'ambassadeur soudanais d'Iran", d'après l'agence.

    Le Soudan a exprimé sa solidarité avec l'Arabie saoudite avant de condamner l'ingérence iranienne dans les affaires de la région et la négligence des autorités iraniennes qui ne s'étaient pas opposées aux attaques contre l'ambassade et le consulat saoudiens en Iran.

    Bahreïn avait aussi rompu lundi les liens diplomatiques avec Téhéran.

    Riyad a rompu dimanche les relations diplomatiques avec Téhéran à la suite des attaques contre ses missions diplomatiques à Téhéran et Mashhad qui ont été incendiées samedi soir. La crise a éclaté samedi entre l'Arabie saoudite et l'Iran chiite suite à l'exécution du chef religieux chiite Nimr Al-Nimr ainsi que 46 autres personnes condamnées pour "terrorisme" par le royaume saoudien.

    Dossier:
    La crise irano-saoudienne (2016) (46)

    Lire aussi:

    Washington veut partager le Soudan en cinq parties, selon Khartoum
    Le Soudan rappelle son ambassadeur en Égypte
    Téhéran met en garde Riyad contre toute «bêtise»
    Tags:
    relations diplomatiques, Omar el-Béchir, Soudan, Arabie Saoudite, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik