Ecoutez Radio Sputnik
    Le président argentin Mauricio Macri

    L’Argentine revendique sa souveraineté sur les îles Malouines

    © REUTERS / Enrique Marcarian
    International
    URL courte
    17457
    S'abonner

    Le rétablissement du contrôle sur les îles litigieuses fait partie de la "politique d'Etat et répond aux aspirations des Argentins", selon le ministère argentin des Affaires étrangères.

    L'Argentine ne cessera de déployer des efforts en vue de rétablir sa souveraineté sur les Malouines, îles contestées et appelées Falklands par le Royaume-Uni, déclare la diplomatie argentine à l'occasion du 183e anniversaire du débarquement des troupes britanniques sur l'archipel. 

    "Aujourd’hui, après 183 ans d’une occupation illégitime qui se poursuit, le peuple et le gouvernement argentins réaffirment une fois de plus les droits souverains imprescriptibles de l’Argentine sur les Malouines, la Géorgie du Sud, les îles Sandwich du Sud et les îles Orcades du Sud", lit-on dans le communiqué. 

    Selon le nouveau gouvernement argentin dirigé par Mauricio Macri, un libéral au pouvoir depuis décembre dernier, le rétablissement du contrôle sur les îles litigieuses "fait partie de la politique d'Etat et répond aux aspirations de l'ensemble de la population du pays".

    En 1982, les troupes de la dictature argentine de l’époque avaient repris militairement possession des îles, entraînant un conflit de 74 jours qui s’était soldé par une victoire de la Grande-Bretagne. Les combats avaient fait 255 morts britanniques et 645 argentins.  

    En mars 2013, les 3000 habitants de l’archipel qui se situe à quelque 400 km des côtes argentines, s’étaient prononcés en quasi-totalité, par référendum, en faveur de la souveraineté britannique. L'Argentine n'a pas reconnu les résultats de cette consultation populaire. 

    A l'issue des élections en Argentine, le pouvoir est passé à l'opposition. Le nouveau gouvernement s'est mis à travailler après l'investiture du président élu Mauricio Macri le 10 décembre.

    Lire aussi:

    Présidentielle en Argentine: le libéral Macri met fin à l’ère Kirchner
    Présidentielle argentine: l'opposition crée la surprise
    Les Malouines traitées par la BBC: une leçon pour la TV publique russe
    Tags:
    souveraineté, Mauricio Macri, îles Malouines, Argentine, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik