International
URL courte
La crise irano-saoudienne (2016) (46)
11436
S'abonner

Mardi dernier, l’Arabie saoudite a considérablement baissé les prix du pétrole brut pour les acheteurs européens. Dans le même temps, les prix pour l’Asie ont été augmentés, et ceux pour les Etats-Unis n’ont pas été changés. Les décisions du royaume semblent dissimuler une influence politique.

Selon l'annonce de la société pétrolière saoudienne d'Etat Saudi Aramco, la remise pour le pétrole léger augmente de 0,6 dollars le baril pour l'Europe du nord-ouest, et de 0,2 dollars le baril pour les pays européens de la Méditerranée, pour les contrats de février prochain, rapporte le Wall Street Journal.

L'Arabie saoudite continue d'exercer une influence sur la dynamique actuelle des marchés pétroliers. Cependant, les mesures entreprises par le royaume ne semblent pas être purement économiques.

Selon le Wall Street Journal, les décisions actuelles de Riyad sont capables de nuire aux positions de Téhéran qui s'apprête à augmenter le niveau de son exportation pétrolière, après la levée attendue des sanctions. Dans ce sens, la concurrence avec l'Iran pourrait se renforcer.

Bien que la société Saudi Aramco n'ait pas mentionné le conflit diplomatique récent entre l'Arabie saoudite et l'Iran, les mesures actuelles du royaume ont bien suivi les évènements. L'Arabie saoudite avait rompu les relations diplomatiques avec l'Iran après les attaques à l'ambassade à Téhéran et au consulat à Mechkhed qui ont eu lieu suite à l'exécution du prédicateur chiite Nimr an-Nimr.

Dossier:
La crise irano-saoudienne (2016) (46)

Lire aussi:

Le pétrole en hausse à cause des tensions entre l'Iran et l'Arabie saoudite
Les Etats-Unis exportent un premier lot de pétrole depuis 40 ans
L'Arabie saoudite est prête à tolérer les prix bas du pétrole
Le prix du pétrole reviendra à 100 dollars le baril
Tags:
prix, pétrole, Saudi Aramco, Arabie Saoudite, Europe, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook