International
URL courte
21644
S'abonner

Les revenus pétroliers de Daech se sont réduits de 30% suite aux bombardements de la coalition.

Donald Trump
© AP Photo / John Raoux
Depuis l'octobre 2015, la production de l'or noir sur les territoires contrôlés par le groupe terroriste a diminué jusqu'à 34.000 barrels par jour, a déclaré le colonel de la coalition Steve Warren lors d'une conférence de presse à Bagdad.

Il a également souligné qu'avant le début de l'opération de la coalition contre Daech, la production journalière de pétrole des terroristes s'élevait à 45.000 barrels, ce qui leur apportait environ 47 millions de dollars chaque mois.

"Nous reconquérons leur territoire, tuons leurs leaders et affectons également leur financement", a déclaré le militaire.

En décembre 2015, la coalition est en outre parvenue à éliminer environ 2.500 de combattants de l'EI. Actuellement, l'effectif des terroristes en Syrie et en Irak serait de 30.000 personnes, d'après M.Warren.

En 2014, Daech a intensifié ses activités au Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. 

Une coalition de 65 pays dirigée par les Etats-Unis bombarde le territoire irakien depuis août 2014. Un mois plus tard, la coalition a lancé des attaques contre les positions des terroristes en Syrie. 

Depuis le 30 septembre, la Russie effectue des frappes aériennes contre Daech en Syrie, à la demande du président syrien Bachar el-Assad. 


Lire aussi:

La France frappe des cibles pétrolières de Daech près de Raqqa
Quand Daech se vide de son pétrole
L'aviation russe frappe plus de 400 cibles terroristes en Syrie
Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
Tags:
bombardements, pétrole, Etat islamique, États-Unis, Russie, Irak, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook