Ecoutez Radio Sputnik
    Ligue arabe

    La Ligue arabe condamne les actions de l'Iran

    © East News. Ahmed Gomaa
    International
    URL courte
    La crise irano-saoudienne (2016) (46)
    102062
    S'abonner

    Les pays membres de la Ligue arabe, à l'exception du Liban ont condamné les attaques visant des missions saoudiennes en Iran, a déclaré le ministre émirati des Affaires étrangères.

    Les Etats membres de la Ligue arabe à l'exception du Liban ont condamné les attaques contre les représentations diplomatiques saoudiennes en Iran, a déclaré le ministre émirati des Affaires étrangères Abdallah Ben Zayed Al Nahyane dimanche à l'issue d'une rencontre spéciale de la Ligue arabe au Caire.

    "Nous condamnons les attaques qui ont visé des missions diplomatiques saoudiennes en Iran, l'approche adoptée par les Iraniens dans le monde arabe et l'ingérence iranienne dans les affaires des pays", a indiqué Abdallah Ben Zayed Al Nahyane.

    Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe ont tenu dimanche une réunion extraordinaire au Caire à la demande de Riyad pour discuter du conflit diplomatique entre l'Arabie saoudite et l'Iran.

    Les deux pays ont rompu leurs relations diplomatiques le 3 janvier, à la suite des attaques contre les missions diplomatiques saoudiennes à Téhéran et Machhad. Bahreïn, le Soudan, la Somalie et Djibouti ont aussi rompu leurs liens diplomatiques avec l'Iran. 

    La crise a éclaté entre Riyad et Téhéran suite à l'exécution le 2 janvier du chef religieux chiite Nimr Al-Nimr ainsi que 46 autres personnes condamnées pour terrorisme en Arabie saoudite. 

    Dossier:
    La crise irano-saoudienne (2016) (46)

    Lire aussi:

    La Somalie rompt ses relations diplomatiques avec l'Iran
    L'ambassade d'Iran au Yémen frappée par l'Arabie Saoudite
    Djibouti rompt les relations diplomatiques avec l'Iran
    Tags:
    condamnation, relations, conflit, Ligue arabe, Abdallah Ben Zayed Al-Nahyane, Émirats Arabes Unis, Iran, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik