International
URL courte
29405
S'abonner

Le bâtiment situé à Mossoul, la grande ville du nord de l'Irak sous le contrôle de l'EI depuis juin 2014, a été détruit par deux bombes de près d'une tonne.

L'armée de l'air américaine a mené lundi dernier une frappe contre une réserve d'argent liquide du groupe Etat islamique, à Mossoul dans le nord de l'Irak, dans le cadre des efforts de la coalition internationale afin de viser les activités financières des djihadistes, annonce CNN.

"Ce centre était utilisé par l'EI pour distribuer de l'argent destiné à financer des activités terroristes", a déclaré le porte-parole du Commandement central américain, Ben Tisdale, cité par Reuters.

Les Etats-Unis conduisent une coalition de 65 pays qui effectuent des frappes aériennes contre les djihadistes de Daech en Irak et en Syrie. Il faut d'ailleurs souligner que les alliés opèrent en Syrie sans l'autorisation du gouvernement légitime de ce pays. Près de 95% des frappes de la coalition sont effectués par l'aviation américaine.

Lire aussi:

Lutte de la coalition contre l'EI: la parole, mais les actes?
Coalition antiterroriste: le Pakistan et le Liban enrôlés malgré eux
Lavrov: l'insolence de la coalition est source de l'arrogance turque en Irak
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Tags:
coalition, frappe aérienne, djihadisme, Etat islamique, Mossoul, Syrie, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook