International
URL courte
8759
S'abonner

Les forces navales israéliennes ont reçu leur cinquième sous-marin polyvalent de la classe Dolphin à capacité nucléaire fabriqué en Allemagne.

Les dirigeants politiques et militaires israéliens ont accueilli mardi le sous-marin polyvalent Rahav (du nom d'un monstre marin biblique) arrivé à son port d'attache à Haifa (nord) en provenance d'Allemagne.

D'après des médias, le Rahav serait doté de missiles de croisière Popeye Turbo SLMC d'une portée de 1.500 km avec une tête nucléaire de 200 kg. Le magazine allemand Spiegel a notamment rapporté en 2012 qu'Israël équiperait ses nouveaux sous-marins de missiles nucléaires. Les autorités israéliennes ne commentent pas ces informations. 

"Notre flotte de sous-marins fera office d'arme de dissuasion contre les ennemis, qui veulent nous détruire. Ils n'atteindront pas leur objectif. Qu'ils sachent qu'Israël est capable de frapper avec la plus grande force ceux qui veulent lui nuire" a déclaré le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, lors de la cérémonie d'accueil du sous-marin. 

Les sous-marins de la classe Dolphin donnent à l'Etat hébreu une capacité de riposter en second en cas d'attaque iranienne et de porter une frappe nucléaire contre n'importe quel pays arabe.

Presque toutes les informations concernant les sous-marins israéliens, leurs régions de déploiement, équipements et missions sont confidentielles.

L'Allemagne a déjà livré quatre sous-marins à Israël. Selon une enquête du Spiegel, les deux premiers submersibles — Dolphin et Livyathan — ont été remis à Israël à titre gratuit suite à la guerre du Golfe en 1991 et le troisième — Tekumah — a été vendu à mi-prix. Le quatrième sous-marin — Tanin — a été livré à Israël en septembre 2014 par le groupe allemand ThyssenKrupp de Kiel.

Lire aussi:

Gaza: Israël réplique après un tir de roquette du Hamas
Israël suspend les contacts avec l'UE
Israël s'en prend à l'incitation à la violence sur Internet
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
flotte, armée, sous-marins, marine, Benjamin Netanyahou, Allemagne, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook