Ecoutez Radio Sputnik
    L'élection présidentielle taïwanaise de 2016

    L'île de Taïwan élit sa première femme présidente

    © AFP 2019 Philippe Lopez
    International
    URL courte
    5710

    Selon les données d’exit-poll, la candidate indépendantiste Tsai Ing-wen a obtenu 58% des voix aux élections présidentielles de Taiwan.

    Après des estimations préliminaires, Tsai Ing-wen devient la première femme à la tête de l'île de Taïwan avec presque 6,9 millions des voix. Tsai prend ainsi la direction du Parti démocratique progressiste (DPP), premier parti d'opposition autorisé à Taïwan.

    Son adversaire, le candidat Eric Chu Li-luan du parti nationaliste Kuomintang, a obtenu 3,8 millions de voix, soit plus de 20 points derrière elle (31%). James Chu-yu arrive troisième avec 13% des voix. Dû aux faibles scores du parti nationaliste, Eric Chu a officiellement admis sa défaite.

    "Désolé, Chu Li-luan vous a déçus, nous avons échoué, nous n'avons pas honoré les attentes des électeurs et nous avons manqué à nos devoirs à l'égard de Taïwan", a-t-il reconnu.

    L’UE tient toujours la Chine en laisse
    © AP Photo / Eugene Hoshiko
    Il est prévu que la présidente livre son premier discours dans une heure devant ses partisans déjà rassemblé près du siège du DPP.
    Deux jours avant les élections, la chaîne locale TVBS avait fait un sondage dévoilant que 43% des électeurs se disaient prêts à donner leur voix à Tsai Ing-wen, 24% et 16% à Eric Chu et James Chu-yu respectivement.

    Le DPP est le premier parti d'opposition autorisé à Taïwan après la fin de la loi martiale en 1987. Jusque-là, le pays était dirigé sans partage par le Kuomintang. Le DPP considère que Taïwan est un Etat indépendant et souverain et rejette la politique d'une seule Chine promue par le parti communiste chinois.

    Lire aussi:

    Les USA ne doivent plus vendre d'armes à Taïwan
    Hausse record des cas de dengue à Taïwan
    En Chine, les adultes préfèrent le coloriage
    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Tags:
    Kuomintang, Tsai Ing-wen, Taiwan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik