Ecoutez Radio Sputnik
    Membres de la branche belge du mouvement allemand Pegida

    Pegida cherche à mobiliser 14 pays européens contre l'islam

    © REUTERS / Eric Vidal
    International
    URL courte
    Crise migratoire (785)
    32756

    Le mouvement islamophobe allemand Pegida, appelle à des manifestations anti-islam le 6 février dans 14 pays, a annoncé sa responsable, Tatjana Festerling.

    Les manifestations auront lieu notamment en Allemagne, en Estonie, en Finlande, en Pologne, en République tchèque, en Slovaquie et en Suisse, a-t-elle indiqué à l'issue d'une réunion avec des représentants de plusieurs groupes aux vues similaires.

    "La lutte contre l'islamisation de l'Europe est notre objectif commun", a affirmé Mme Festerling, dans un communiqué publié à la suite de la réunion.

    Les Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident (Pegida) sont un mouvement d'extrême droite contre l'immigration islamique en Allemagne. Dès janvier, des mouvements et des sites Internet se réclamant de Pegida se sont créés dans plusieurs pays d'Europe.

    L'activité de Pegida a également inspiré la formation de mouvements similaires dans d'autres pays européens tels que l'organisation xénophobe et anti-européenne tchèque "Bloc contre l'islam".

    "La politique stupide et suicidaire des élites européennes a conduit à quelque chose que Bruxelles n'a probablement jamais voulu: une véritable amitié et coopération entre les nations d'Europe", a affirmé Martin Konvicka, le dirigeant de ce groupe.

    Ces derniers temps, les problèmes liés aux gigantesques flux migratoires que connaît l'Allemagne se sont aggravés de façon considérable. Les agressions à Cologne, le 31 décembre dernier, ainsi que l'absence d'une position stricte de la police sur la situation ont provoqué une vague d'émotions négatives de la part de la population allemande qui se voit désormais plongée dans un sentiment d'insécurité.

    Dossier:
    Crise migratoire (785)

    Lire aussi:

    Migrants: la Finlande pourrait fermer sa frontière avec la Russie
    Soros: "L'Europe est au bord de l'effondrement"
    De Calais à Londres, un voyage périlleux
    Les enquêteurs privilégieraient une nouvelle hypothèse sur l’incendie de Notre-Dame
    Tags:
    islamisation, protestations, crise migratoire, migrants, manifestation, Bloc contre l'islam, Pegida (mouvement), Martin Konvicka, Tatjana Festerling, Europe, Suisse, Slovaquie, Pologne, Finlande, Estonie, République tchèque, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik