Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron. Archive photo

    Macron évoque une levée des sanctions anti-russes à l’été 2016

    © AFP 2018 FABRICE COFFRINI
    International
    URL courte
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (349)
    7820

    Le ministre français de l’Economie a suggéré, dimanche 24 janvier, que les sanctions imposées par les Etats-Unis et l'UE à la Russie pourraient être levées à l’été 2016 si l'accord de Minsk était appliqué.

    Au cours de sa visite à Moscou, le ministre français de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique Emmanuel Macron a proposé de lever les sanctions anti-russes imposées en raison de la crise ukrainienne, si le processus de paix à Donbass était respecté, rapporte Le Monde.

    "L'objectif que nous partageons toutes et tous, c'est de pouvoir lever l'été prochain les sanctions parce que le processus aura été respecté", a-t-il assuré s'exprimant devant des hommes d'affaires français.

    Le format "Normandie" a repoussé de quelques mois des élections "incontestables" dans l'est de l'Ukraine, qui bénéficieraient ensuite d'un statut spécial avec une autonomie renforcée. Prévues initialement pour fin 2015, les élections dans l'est de l'Ukraine auront donc lieu à l'été 2016.

    Si M.Macron n'a pas précisé si l'objectif de lever les sanctions à l'encontre de la Russie concernait uniquement l'Union européenne, Le Monde indique que les Etats-Unis semblent être "sur la même longueur d'onde". Prenant la parole au Forum économique mondial, le secrétaire d'Etat américain John Kerry avait lui aussi déclaré que les sanctions anti-russes pouvaient être levées dans les prochains mois:

    "Grâce aux efforts et aux tentatives légitimes des deux parties pour résoudre le problème, je suis sûr qu'au cours des prochains mois on pourra arriver au point où, suite à la complète mise en application des accords de Minsk, les sanctions pourront être levées", a déclaré le secrétaire d'Etat américain.

    Les relations entre les pays européens et Moscou se sont mises à se dégrader suite au déclenchement de la crise en Ukraine et au rattachement de la Crimée à la Russie, en 2014. En réponse aux sanctions décrétées à son encontre par les Etats-Unis, l'Union européenne et plusieurs autres pays, la Russie a adopté, en août de la même année, des contre-mesures interdisant l'importation de certaines denrées depuis les pays ayant frappé de restrictions l'économie russe, soit les Etats-Unis, l'UE, le Canada, l'Australie et la Norvège.

    La question du règlement de la situation dans le Donbass est également discutée dans le cadre des rencontres des groupes de contact qui ont eu lieu à Minsk, en Biélorussie. Depuis septembre 2014, le groupe a déjà adopté trois documents réglementant les démarches en vue d'une désescalade du conflit et d'une trêve.

    Dossier:
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (349)

    Lire aussi:

    Washington insiste sur une Ukraine décentralisée
    L'Ukraine en guerre contre la corruption
    L’UE préoccupée par l’absence de réformes en Ukraine
    La zone de libre-échange entre l'Ukraine et l'UE ne fonctionne pas
    Tags:
    levée des sanctions, contre-sanctions, sanctions, Union européenne (UE), Emmanuel Macron, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik