International
URL courte
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
391105
S'abonner

Moscou vise à aider le gouvernement légitime de la Syrie à lutter contre le terrorisme et à ne pas s'ingérer dans le système politique du pays, affirme le président russe Vladimir Poutine.

La Russie ne va pas interférer dans les affaires intérieures de la Syrie, son seul but est d'aider le gouvernement légitime syrien à venir à bout du terrorisme, a déclaré Vladimir Poutine.

Le chef de l'Etat russe a rencontré lundi des étudiants, parmi lesquels il y avait un étudiant syrien qui a remercié le président russe pour son soutien au gouvernement syrien dans la lutte contre le terrorisme, ainsi que pour la possibilité de recevoir une éducation en Russie.

"Vous savez, nous n'avons aucune intention d'interférer dans le système politique, dans la solution des problèmes rencontrés par la Syrie et par d'autres pays de la région. Notre tâche n'est que d'aider votre peuple, d'aider les dirigeants légitimes d'un pays, dans ce cas de la Syrie, à combattre le terrorisme, à éliminer les terroristes sur la terre syrienne", a indiqué M.Poutine.

Il a également exprimé l'espoir que les étudiants étrangers, y compris en provenance de la Syrie, appliqueraient les connaissances acquises en Russie de la meilleure façon possible pour reconstruire leur pays.

La Russie effectue des frappes aériennes en Syrie depuis le 30 septembre 2015 à la demande du président du pays, Bachar el-Assad. Les avions russes frappent les sites des groupes terroristes Etat islamique et Front al-Nosra. Au total, l'aviation russe, appuyée par les navires de la Flottille de la Caspienne et le sous-marin Rostov-sur-le-Don de la flotte russe de la mer Noire, ont éliminé plusieurs centaines de djihadistes et des milliers de sites terroristes.

Dossier:
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

Lire aussi:

La désinformation sur une nouvelle base russe en Syrie cache des militaires turcs
Qui sera le grand perdant en Syrie?
Et si les négociations sur la Syrie échouaient?
Les avancées russes en Syrie préoccupent Washington et Ankara
Syrie: l'armée reprend le contrôle de la ville de Rabiaa
Ces nouvelles bases de Washington et de Moscou en Syrie
La Syrie met Washington en garde contre l'envoi de troupes au sol
Tags:
étudiants, crise syrienne, lutte antiterroriste, frappe aérienne, terrorisme, Front al-Nosra, Etat islamique, Vladimir Poutine, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook