Ecoutez Radio Sputnik
    Demandeurs d'asile en Norvège

    L’éducation au secours d’une Europe déboussolée

    © REUTERS/ Gwladys Fouche
    International
    URL courte
    11214

    Les pays-membres de l’UE ont lancé une campagne d’éducation visant à inculquer aux migrants les règles de vie aux sein des sociétés européennes suite à l’augmentation des agressions à l’encontre de femmes dans les pays hôtes.

    Ces agressions contre des femmes ont mis en lumière le fait que la plupart de migrants n'étaient pas prêts à vivre selon les règles européennes. C'est pourquoi beaucoup de pays ont décidé de les aider à s'adapter.

    En Finlande, par exemple, on propose aux migrants de suivre des cours spéciaux visant à leur expliquer les règles de comportement qu'il convient d'adopter à l'égard des femmes, annonce la BBC.

    « En Finlande, les femmes de s'achètent pas. Une femme partagera votre lit seulement si c'est son choix, parce qu'ici, les femmes et les hommes sont égaux », explique le professeur aux migrants. 

    « Vous pouvez l'inviter à la discothèque, mais, même si elle danse avec vous toute la soirée en jupe courte, cela ne veut pas dire qu'elle veut faire l'amour avec vous », ajoute le professeur.

    En Norvège, la société privée Hero a également élaboré un programme spécial destiné aux migrants. Les cours expliquent qu'un baiser ou des épaules nues ne signifient pas qu'une femme veut avoir des relations sexuelles, annonce l'AFP. « Ces cours ont pour but de discuter des situations potentiellement dangereuses, qui peuvent conduire à l'agression sexuelle », explique un des professeurs. «Nous avons besoin de votre aide afin de pouvoir prévenir de pareilles situations », souligne un employé, s'adressant directement aux migrants.

    Dans la commune allemande de Hardheim (Bade-Wurtemberg) un ensemble de règles comportementales a été créé. « Il est interdit de déballer des produits au supermarché si vous ne les avez pas payés », cite le document sur le site Focus. «Il est interdit de faire ses besoins dans les parcs, les jardins ou derrière les abris », évoque le texte. Le document appelle également les migrants à respecter les femmes et à ne pas salir ou dégrader les rues.

    Auparavant, le Daily Mail a annoncé que les autorités belges avaient préparé une brochure à l'attention des migrants d'Afrique et du Moyen-Orient en vue de leur inculquer les règles de vie en société. Parmi ces règles, on trouve également des explications sur le comportement à adopter à l'égard des femmes européennes, à savoir d'être tolérant, de ne pas les toucher ou les siffler.

    Selon l'agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des États membres de l'UE Frontex, l'année 2015 a vu arriver plus de 1.2 millions de migrants. La Commission européenne a déclaré que la crise migratoire actuelle était la plus grave depuis la Deuxième Guerre Mondiale.

    Lire aussi:

    Allemagne: de nombreux migrants prêts à revenir dans leur pays
    La Norvège songe à confisquer les biens des migrants
    Suède: une jeune employée tuée dans un internat pour migrants mineurs
    L'UE se verra obligée d'expulser des migrants
    Tags:
    agressions sexuelles, femmes, Frontex (agence européenne pour la surveillance des frontières), Union européenne (UE), Norvège, Finlande, Belgique, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik