Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef de la diplomatie turque Mevlüt Çavuşoğlu

    Avion russe abattu en Syrie: Ankara veut renouer avec Moscou

    © AP Photo/ Burhan Ozbilici
    International
    URL courte
    La Turquie abat un Su-24 russe (187)
    73123

    Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a fait savoir qu'Ankara voulait surmonter les tensions ayant surgi dans ses relations avec Moscou après le crash du bombardier russe Su-24 abattu par un chasseur turc.

    Dans une interview accordée mardi à l'agence Sputnik, le chef de la diplomatie turque a rappelé sa rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov en décembre dernier à Belgrade.

    "Nous avons convenu de garder ce canal diplomatique ouvert", a déclaré Mevlüt Çavuşoğlu.

    "Force est de constater que la situation qui règne actuellement dans nos relations n'est pas de nature à nous réjouir. Nous voudrions bien y remédier", a-t-il ajouté.

    Le ministre turc a dans le même temps souligné que son pays "n'avait jamais cherché à attiser le conflit" et qu'il "faisait tout son possible pour apporter une solution à cet incident qui avait malheureusement eu lieu".

    "Nous regrettons que cela se soit produit, car la Russie n'est pas qu’un simple partenaire, c'est un partenaire très important", a affirmé M.Çavuşoğlu.

    Les relations entre Moscou et Ankara se sont dégradées depuis l'attaque d'un chasseur turc F-16 contre un bombardier russe dans l'espace aérien syrien. Le président russe Vladimir Poutine a qualifié cette attaque de "coup de poignard porté dans le dos" de la Russie par les complices des terroristes. Moscou exige que la Turquie présente publiquement ses excuses, rembourse les pertes dues à la destruction de l'avion et indemnise les familles des victimes de la catastrophe. Ankara refuse catégoriquement de le faire.

    Dossier:
    La Turquie abat un Su-24 russe (187)

    Lire aussi:

    Le Su-24 abattu: Davutoglu s'en lave les mains
    La Turquie confirme de facto avoir planifié l’attaque du Su-24 russe
    Le Su-24 russe abattu ne présentait aucune menace pour la Turquie
    Tags:
    crash d'avion, F-16 Fighting Falcon, Su-24, Mevlut Cavusoglu, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine, Turquie, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik