International
URL courte
Crise migratoire (789)
5270
S'abonner

Selon la nouvelle loi, les autorités allemandes pourront expulser les étrangers condamnés à un an de prison et plus pour avoir commis des actes de violence, des agressions sexuelles et des attaques contre la police.

Le Conseil des ministres allemand a adopté mercredi un projet de loi permettant d'expulser les étrangers s’étant rendu coupables de crimes, annoncent les médias locaux.

L'initiative a été avancée par un groupe de conservateurs et de sociaux-démocrates après qu’il eut été confirmé que de nombreux migrants figuraient parmi les personnes ayant attaqué des femmes à Cologne dans la nuit de la Saint-Sylvestre.

Dans le même temps, le ministre allemand de la Justice Heiko Maas a souligné que les autorités allemandes souhaitaient également "protéger les centaines de milliers de réfugiés qui n'étaient pas impliqués dans les crimes en Allemagne et ne méritent pas d’être confondus avec les criminels".

Selon la nouvelle loi, les autorités allemandes pourront expulser les étrangers condamnés à un an de prison et plus pour avoir commis des actes de violence, des agressions sexuelles et des attaques contre la police. Les voleurs récidivistes sont également concernés.

De son côté, le porte-parole de la chancelière allemande Steffen Siebert a justifié l’adoption d’une telle loi en déclarant que dans le cas contraire, "le nombre de crimes commis par les étrangers ou les réfugiés pourrait sensiblement augmenter".

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Confiscation des biens des réfugiés: l'Allemagne emboîte le pas à la Suisse
Allemagne: des djihadistes identifiés parmi les réfugiés
Réfugiés: l’Allemagne veut activer le renvoi des Algériens et Marocains
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et une centaine de blessés - images
Tags:
criminels, expulsions, loi, migrants, Heiko Maas, Steffen Seibert, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook