International
URL courte
Crise migratoire (789)
5301
S'abonner

Les expulsions s’étaleront sur plusieurs années, selon le ministre suédois de l'Intérieur.

La Suède, un des pays les plus populaires pour les réfugiés du Proche-Orient, compte expulser jusqu'à 80.000 migrants arrivés en 2015 et dont la demande d'asile a été ou sera rejetée, a déclaré mercredi le ministre suédois de l'Intérieur Anders Ygeman.

"On parle de 60.000 personnes mais cela peut monter à 80.000", a indiqué le ministre au quotidien financier Dagens Industri (DI), précisant que le gouvernement avait demandé à la police et à l’Office des migrations d’organiser ces retours.

En temps ordinaire, les expulsions s’effectuent sur des vols commerciaux mais compte tenu des nombres évoqués, "nous allons devoir utiliser plus d’avions charters" spécialement affrétés et les expulsions s’étaleront sur plusieurs années, selon le ministre.

A titre de comparaison, de septembre à décembre 2015, huit pays de l'UE, dont la Suède et l'Allemagne, pays très populaire parmi les réfugiés, ont expulsé au total 840 migrants. La porte-parole de la Commission européenne Natasha Bertaud a déclaré que 60% des migrants arrivés dans l’UE en décembre avaient peu de chances d'obtenir le statut de réfugiés du moment qu'ils arrivaient de pays ne faisant pas partie des zones de conflits.

Selon les récentes estimations, rien que pendant les 26 premiers jours de l'année en cours, l'Europe a vu arriver par la mer plus de 47.000 migrants et réfugiés. La Commission européenne a auparavant déclaré qu'il s'agissait de la crise migratoire la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Oslo s’apprête à légiférer sur le refoulement des migrants à sa frontière
La Norvège songe à confisquer les biens des migrants
Une ville belge songe à interdire aux migrants l'accès aux piscines
L'UE se verra obligée d'expulser des migrants
Tags:
crise migratoire, migrants, Anders Ygeman, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook