Ecoutez Radio Sputnik
    Arctique

    Contre la Russie, la Finlande veut modifier le droit international en Arctique

    © Flickr/ wili_hybrid
    International
    URL courte
    Réchauffement climatique (70)
    7229
    S'abonner

    Le changement de situation dans la région arctique pourrait nécessiter l'adoption de nouvelles règles relatives à la navigation maritime, à la pêche et aux zones naturelles protégées, a déclaré le ministre finlandais des Affaires étrangères Timo Soini le 2 février.

    Avec le réchauffement climatique, l'Arctique sera prochainement une région d'activité économique intense: en effet, la fonte du revêtement de glace de l'océan Arctique ouvrira les itinéraires maritimes nord. "Les États non arctiques voudront également revendiquer leur droit d'utiliser les eaux internationales de l'Arctique", a souligné le chef de la diplomatie finlandaise Timo Soini.

    Arctique
    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Selon le ministre, dès cette année des bateaux de croisière transportant des centaines de touristes emprunteront le passage du Nord-Ouest (qui relie l'océan Arctique le long du littoral nord de l'Amérique du Nord via l'archipel arctique canadien). "Et cette tendance se poursuivra dans un avenir proche", a-t-il noté. Timo Soini est convaincu qu'il est temps de se pencher attentivement sur les normes du droit international en vigueur et d'évaluer dans quelle mesure elles répondent encore aux exigences de la nouvelle situation dans la région. "Nous aurons besoin de nouvelles règles concernant, par exemple, la navigation maritime, la pêche et les zones naturelles protégées", a-t-il souligné.

    Le paysage économique de l'Arctique change constamment, ce qui crée de nouvelles opportunités pour les entreprises — qui ne doivent pas être manquées —, a également indiqué le ministre.

    Au sujet du "savoir-faire arctique" de la Finlande, Soini a noté que son pays avait une grande expérience dans l'industrie de construction navale, des technologies maritimes et dans l'industrie minière. De plus, 60% de tous les brise-glaces construits dans le monde l'ont été en Finlande.

    Rappelons qu'actuellement, les États arctiques sont le Danemark (Groenland), l'Islande, le Canada, la Norvège, la Russie, les USA, le Finlande et la Suède.

    Dossier:
    Réchauffement climatique (70)

    Lire aussi:

    Après la Guerre froide, la Guerre glaciaire?
    La puissance de la marine russe modernisée
    L'armée russe multiplie ses bases en Arctique
    Les projets des troupes aéroportées russes en Arctique
    Tags:
    droit de la mer, réchauffement climatique, Finlande, Arctique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik