Ecoutez Radio Sputnik
    Iraqi soldiers stand guard at a checkpoint  in Baghdad

    Un mur de béton protègera Bagdad contre l'EI

    © REUTERS / Khalid al Mousily
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    3183

    Les forces de sécurité irakiennes viennent d'entamer la construction d'une "barrière de protection" en béton autour de la capitale afin de prévenir les attaques de l'Etat islamique (EI, Daech).

    Les travaux de préparation à la construction proprement dite d'un mur de protection autour de Bagdad ont commencé lundi dernier, a annoncé le général Abdoul Amir al Chamman, chef du commandement opérationnel de la capitale irakienne.  

    "La barrière de sécurité autour de Bagdad empêchera les terroristes de s'infiltrer dans la capitale et d'y introduire des explosifs, ainsi que des voitures piégées pour s'en prendre à des civils innocents", a déclaré le général, cité par le site du ministère irakien de la Défense. 

    Et d'ajouter que les travaux de construction du mur devaient commencer à Al Soubaïhat, 30 km à l'ouest de la capitale, ce qui permettrait de l'isoler de Falloudja, ville aux mains des djihadistes de Daech. 

    Toujours selon le général Chamman, ce mur d'enceinte sera équipé de caméras de surveillance et d'un système de détection d'explosifs. 

    L'organisation terroriste Etat islamique qui tient une bonne partie du nord et de l'ouest de l'Irak, a revendiqué plusieurs attaques ces derniers mois. La dernière en date, commise le 11 janvier dans un centre commercial, a fait, selon des sources policières, 18 morts.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Irak: sept morts dans une prise d'otages dans un centre commercial de Bagdad
    EI: la coalition internationale proposée par Moscou ouvre un centre à Bagdad
    EI: mise en place tardive d'une coalition internationale (Bagdad)
    Donald Trump: la Marine US a abattu un drone iranien dans le détroit d'Ormuz
    Tags:
    Falloujah, lutte antiterroriste, attentat, djihadisme, Etat islamique, Abdoul Amir al Chamman, Al Soubaïhat, Bagdad, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik