Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau de l'UE

    L'UE versera 3 milliards d'euros à la Turquie

    © Fotolia / Artjazz
    International
    URL courte
    Crise migratoire (786)
    43455

    L'Union européenne a accordé un versement de trois milliards d'euros à la Turquie pour l’aider à gérer la crise migratoire.

    Les 28 pays se sont prononcés en faveur d'un versement de trois milliards d'euros à la Turquie afin de l'aider à gérer la crise migratoire. Auparavant, l'Italie s'était prononcée contre.

    "La majorité des migrants se trouve actuellement en Turquie. Dans le même temps, le pays peut diminuer le nombre de migrants arrivant dans l'UE", a souligné Johannes Hahn, Commissaire responsable de la Politique Européenne de Voisinage et des négociations de l'élargissement.

    Fin novembre 2015, Bruxelles a annoncé son intention de verser 3 milliards d'euros à la Turquie afin d'améliorer les conditions de vie des 2,3 millions de réfugiés syriens qui se trouvent sur le territoire turc.

    Le financement devra servir à contenir les migrants dans le pays afin qu'ils ne partent pas vers les côtes européennes à bord de bateaux. Dans le même temps, l'UE a promis à Ankara un nouveau round des négociations afin que la Turquie devienne pays membre de l'UE et introduise le régime sans visa vers l'automne 2016.

    Selon les données de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) publiées fin décembre 2015, plus d'un million de migrants sont arrivés en Europe en 2015. Par rapport à l'année précédente leur nombre a augmenté de quatre fois. Ce sont en majorité des ressortissants syriens, irakiens, libyens et afghans qui cherchent à fuir les conflits militaires dans leur pays d'origine. Certains Etats membre de l'Union européenne ont déclaré qu'ils n'étaient plus capables d'accueillir des migrants.

    Dossier:
    Crise migratoire (786)

    Lire aussi:

    Général Pinatel: il devient clair que c'est la Turquie qui a organisé l'envoi des migrants
    L'UE promet à la Turquie le régime sans visas contre des migrants
    La Turquie, "zone tampon" à migrants pour Bruxelles?
    Turquie: adhésion à l'UE en échange de l'accueil des migrants?
    Tags:
    aide financière, crise migratoire, financement, migrants, Union européenne (UE), Johannes Hahn, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik