Ecoutez Radio Sputnik
    George Galloway

    Sanctions antirusses: l'UE se tire dans le pied

    © AP Photo / Alastair Grant
    International
    URL courte
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
    51622
    S'abonner

    Les sanctions européennes contre la Russie n'ont ni logique ni fondement, selon un parlementaire britannique.

    L'Union européenne pâtit elle-même des sanctions imposées contre la Russie, qui n'ont aucune logique, a indiqué, dans une interview à la radio lettone Baltkom, le journaliste et homme politique britannique George Galloway, membre du Parlement de Grande-Bretagne depuis 1987.

    "C'est l'Union européenne qui pâtit finalement, dans cette situation avec la Russie. Elle n'a aucune logique. Il y a des personnes qui commettent des crimes, et ces personnes doivent faire l'objet de sanctions. Par exemple, dans le cadre de l'affaire (de la mort d'Alexandre) Litvinenko. Ici, en Grande-Bretagne, toute une enquête est menée qui prévoit des sanctions contre la Russie. Mais les sanctions générales risquent de nuire uniquement à la Grande-Bretagne et non à la Russie. Elles n'ont ni logique ni fondement", a indiqué le parlementaire.

    Les relations entre les pays européens et Moscou se sont mises à se dégrader suite au déclenchement de la crise en Ukraine et au rattachement de la Crimée à la Russie, en 2014. En réponse aux sanctions décrétées à son encontre par les Etats-Unis, l'Union européenne et plusieurs autres pays, la Russie a adopté, en août de la même année, des contre-mesures interdisant l'importation de certaines denrées depuis les pays ayant frappé de restrictions l'économie russe, soit les Etats-Unis, l'UE, le Canada, l'Australie et la Norvège.

    Sanctions antirusses: l'UE subit de grandes pertes
    © Sputnik .
    Sanctions antirusses: l'UE subit de grandes pertes
    Dossier:
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

    Lire aussi:

    Merci, les sanctions! La Russie redevient une superpuissance agricole
    McCain voit rouge: l'Europe veut lever les sanctions antirusses!
    En plein redressement, le secteur porcin russe fait de l’ombre à l’Occident
    La Russie vs la France: le réchauffement économique est prévu pour l’été
    Tags:
    sanctions, Union européenne (UE), George Galloway, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik