Ecoutez Radio Sputnik
    Emirats arabes unis, Dubaï

    La déclaration d'Abou Dhabi sur l'opération en Syrie, pure provocation

    © AP Photo / Kamran Jebreili
    International
    URL courte
    66457
    S'abonner

    La déclaration du ministre émirati des Affaires étrangères sur le déploiement éventuel de troupes terrestres en Syrie n'est qu'une provocation politique ayant pour but d'exercer une pression sur les participants aux négociations sur la Syrie à Genève, a déclaré à Sputnik le représentant du parti national syrien Tarek Ahmed.

    D'après lui, la Turquie et les pays du Golfe sont déterminés à faire échouer les négociations sur le règlement du conflit syrien, mais il ne croit pourtant pas que les Emirats arabes unis comptent vraiment envoyer leurs troupes terrestres sur le sol syrien.

    Le ministre émirati des Affaires étrangères Anwar Gargash a annoncé dimanche que son pays était prêt à déployer son armée de terre en Syrie au sein des forces armées de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, afin de combattre le groupe terroriste Daech.

    "Je ne crois pas qu'ils envisagent d'envoyer leurs forces terrestres en Syrie" a riposté l'interlocuteur de Sputnik. "Cette annonce faite, les pays du Golfe espèrent exercer coûte que coûte une pression sur les négociateurs à Genève".

    Alors que l'opposition créée par Riyad perd petit à petit de l'influence sur le dossier syrien et face aux succès de Damas dans la lutte contre l'Etat islamique, les pays du Golfe souhaitent apparemment faire échouer les négociations de paix qui ont lieu actuellement à Genève sous l'égide des Nations unies et qui vont provisoirement durer six mois.

    Plus tôt dans la semaine, l'Arabie saoudite et Bahreïn avaient également indiqué leur disposition à lancer une opération au sol en Syrie contre le groupe terroriste Daech, si cette opération était décidée par la coalition dirigée par les Etats-Unis.

    Lire aussi:

    Erdogan fait comprendre que la Turquie rejoindra la guerre en Syrie, si nécessaire
    La Turquie va-t-elle attaquer la Syrie?
    la Turquie se préparerait à une invasion militaire en Syrie
    Bahreïn prêt à participer à une opération terrestre contre Daech
    Riyad prêt à envoyer des troupes en Syrie pour lutter contre Daech
    Tags:
    troupes terrestres, crise syrienne, armée, Etat islamique, Tarek Ahmed, Émirats Arabes Unis, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik