Ecoutez Radio Sputnik
    Le brise-glace atomique Yamal pendant l'expédition dans l'Arctique, l'hiver 2015

    La Chine veut une expédition conjointe avec la Russie en Arctique

    © Sputnik . Valeriy Melnikov
    International
    URL courte
    4241
    S'abonner

    Cette année la Chine intensifie ses programmes de recherche sur les deux pôles de la Terre.

    Pékin a l'intention d'organiser une expédition de recherche conjointe russo-chinoise en Arctique, rapporte mardi l'agence de presse chinoise Chine nouvelle citant l'Administration chinoise d'Etat océanique.

    Ce serait la septième expédition chinoise de recherche en Arctique. Selon l'administration océanique, le pays enverra également une expédition en Antarctique. À cette fin, une équipe de l'aviation de soutien est formée, elle permettra de créer une plate-forme complète pour la surveillance des terres, des airs et des mers. Toutes les technologies et des équipements adaptés aux conditions polaires seront développés prochainement.

    Dans le cadre des expéditions, les Chinois effectueront deux projets pilotes en haute mer: un projet minier et un projet sur l'exploration de la diversité biologique. L'agence chinoise raconte que pour soutenir ces opérations scientifiques les autorités créeront un certain nombre de laboratoires océanologiques, les scientifiques développeront des équipements pour les travaux dans les profondeurs de l'océan en utilisant les technologies les plus modernes.

    En novembre 2015, le ministre russe des Ressources naturelles Sergueï Donskoï avait déclaré que la Russie cherchait à développer des relations de partenariat avec les Chinois et à attirer des investissements supplémentaires dans les projets arctiques.

    Depuis 2004, la Chine mène des recherches sur sa station polaire "La fleuve Jaune", situé à Svalbard. En 2012, le brise-glace chinois "Dragon de Neige" a fait un voyage arctique de l'Islande au détroit de Béring en passant par le pôle nord. En 2013, après avoir obtenu le statut d'observateur au Conseil de l'Arctique, Pékin a ouvert un centre des recherches arctiques (CNARC) à Shanghai, qui se spécialise sur les problèmes de l'Arctique et leur influence sur d'autres processus mondiaux. Le centre est formé sur une base internationale en comprenant dix institutions: quatre sont chinoises et six sont nordiques (Norvège, Danemark, Suède, Finlande, Islande).

    Lire aussi:

    Le pétrole pour cimenter la Russie avec la Chine ?
    Washington provoque Pékin en mer de Chine méridionale
    La Chine expulse une journaliste française accusée de "défendre" le terrorisme
    La Chine va obtenir un nouveau porte-avions
    Tags:
    brise-glaces, science, océan, océanographie, Sergueï Donskoï, Europe du Nord, Pôle Nord, Shanghai, Russie, Antarctique, Arctique, océan Glacial arctique, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik