Ecoutez Radio Sputnik
    Dmitri Medvedev

    Medvedev: la politique migratoire européenne est "un échec complet"

    © Sputnik . Alexander Astafiev
    International
    URL courte
    52e Conférence de Munich sur la sécurité (2016) (23)
    32844

    Selon le premier-ministre russe Dmitri Medvedev, la politique européenne est un "échec complet" et la situation avec les migrants est un problème colossal, dont l'UE est responsable.

    "C'était tout simplement stupide d'ouvrir grand les portes de l’Union européenne et de vouloir accueillir tous ceux qui aspiraient à venir chez vous", a affirmé le Premier ministre russe dans une interview au journal allemand Handelsblatt.

    "La politique migratoire européenne est un fiasco, tout cela est absolument effrayant. Mais n’aurions-nous pas pu prévoir tout ceci il y a quelques années? Avez-vous de si mauvais analystes?", s'est interrogé le Premier ministre russe.

    "Chez vous, il y a désormais des Syriens et des gens des pays voisins de la Syrie", a-t-il poursuivi. "Qui sont ces gens? Bien sûr il y a parmi eux de pauvres gens chassés par la guerre. Que veulent-ils? Survivre mais aussi toucher les aides financières de l'UE".

    Selon M.Medvedev qui affirme "placer beaucoup de valeur dans l'humanité" et vouloir aussi "aider les réfugiés", "parmi ces gens, il y a aussi de nombreux, peut-être des centaines voire des milliers de malfaiteurs qui sont venus en Europe avec une "mission compte-à-rebours". "Aujourd’hui, ils attendent le signal et ensuite, ils agiront comme des robots contre l'Europe. De plus, il est impossible de les détecter".

    La destruction probable de l'espace Schengen suite à la crise migratoire peut entraîner la chute de l'Union européenne, estime M.Medvedev. "La Russie est contre un tel scenario", a-t-il souligné. Le Premier ministre a réaffirmé que l'Union européenne était un des principaux partenaires de la Russie, malgré les tensions actuelles. De plus la Russie ne souhaite une déstabilisation de la devise européenne étant en possession de réserves en euro. 

    Selon les données de l'agence européenne Frontex, en 2015, environ 1,2 million de migrants sont arrivés sur le territoire de l'UE. La Commission européenne a déclaré que la crise migratoire actuelle était la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale.

    Dossier:
    52e Conférence de Munich sur la sécurité (2016) (23)

    Lire aussi:

    Bruxelles chiffre le coût de la «mort» de Schengen
    Lagarde: la crise des migrants menace la survie de l'espace Schengen
    La Russie peut sauver l'UE de la crise migratoire
    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Tags:
    crise migratoire, Espace Schengen, politique, migrants, Conférence de Munich 2016, Union européenne (UE), Dmitri Medvedev, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik