International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
71651
S'abonner

La Turquie et l'Arabie saoudite pourraient mener une opération terrestre contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, et le royaume va déployer des avions de chasse sur une base turque, a annoncé samedi le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

"S'il y a une stratégie (contre l'EI), alors la Turquie et l'Arabie saoudite pourraient participer à une opération terrestre", a affirmé le ministre, cité par les quotidiens Yeni Safak et Haberturk. "L'Arabie saoudite envoie aussi des avions en Turquie, à Incirlik", la grande base militaire du sud du pays, a-t-il ajouté, cité par le journal britannique Independent.

"Certains disent que la Turquie est réticente à prendre part à la lutte contre Daech (acronyme arabe de l'EI, ndlr). Mais c'est la Turquie qui fait les propositions les plus concrètes", a ajouté le chef de la diplomatie turque.

Damas
© AFP 2019 SAMEER AL-DOUMY
Il a ajouté que l'Arabie saoudite, qui est devenue au cours des derniers mois l'un des plus proches alliés de la Turquie, allait déployer des avions de chasse sur la grande base militaire d'Incirlik, dans le sud de la Turquie; où se trouvent déjà des avions de la coalition conduite par les Américains.

Des responsables saoudiens "sont venus et ont effectué une reconnaissance de la base. Pour le moment, poursuit l'AFP, il n'est pas encore clair combien d'avions" seront déployés, a-t-il dit.

Selon lui, l'Arabie saoudite a indiqué être prête à "envoyer des troupes quand le temps viendra pour une opération terrestre".

L'Arabie saoudite a récemment évoqué l'idée de dépêcher des troupes au sol en Syrie, dans le cadre de la coalition internationale contre le groupe jihadiste. Et Washington, par la voix de responsables du Pentagone, a dit voir d'un bon oeil cette offre saoudienne.

La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250.000 morts et poussé des millions de personnes à l'exil. Les troupes gouvernementales syriennes combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont l'Etat islamique (EI, Daech) et le Front al-Nosra.

En l'absence d'un front unique anti-Daech, plusieurs forces luttent contre ce groupe djihadiste, qu'il s'agisse des troupes gouvernementales syriennes et irakiennes, de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis (qui se limite pour le moment à des frappes aériennes) et des combattants kurdes Peshmergas, ainsi que des milices libanaises et irakiennes.

Les forces aériennes russes ont lancé une opération militaire contre les terroristes en Syrie le 30 septembre 2015, à la demande du président syrien Bachar el-Assad.

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

Daech utilise des armes chimiques en Irak
Jihadi Junior: Daech transforme un garçon de quatre ans en machine à tuer
De l’aide humanitaire russe parachutée dans une ville encerclée par Daech
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Tags:
implication militaire, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Arabie Saoudite, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik