Ecoutez Radio Sputnik
    Adel al-Jubeir

    Pour l’Arabie saoudite, Assad partira de gré ou de force

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    International
    URL courte
    1426117
    S'abonner

    Le chef de la diplomatie saoudite Adel al-Joubeir a annoncé qu’il n’excluait pas le scénario selon lequel le président syrien serait renversé de son poste.

    Dans une interview accordée à la chaîne américaine CNN, Adel al-Joubeir a exprimé la certitude que "dans tous les cas de figure, Bachar el-Assad quittera son poste: soit il démissionnera, soit il sera renversé par la force".

    "Nous insistons sur le règlement politique de la crise syrienne, mais si la situation est dans l'impasse, ce ne sera que la faute du régime +récalcitrant+ d'Assad et de ses alliés. Dans ce cas, il n'y aura pas d'alternative à la force pour résoudre le problème", a expliqué M. al-Joubeir.

    D'après le ministre, Riyad se dit prêt à dépêcher en Syrie des forces terrestres, mais uniquement dans le cadre de la coalition dirigée par les Etats-Unis. Washington, par la voix de responsables du Pentagone, a dit voir d'un bon œil cette offre saoudienne. La veille, Riyad a déployé des avions de combat sur la base militaire turque d'Incirlik, dans le sud de la Turquie, où se trouvaient déjà des avions de la coalition conduite par les Américains.

    La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, cette guerre a déjà fait des centaines de milliers de morts et poussé des millions de personnes à l'exil. Les troupes gouvernementales syriennes combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont l'Etat islamique (EI, Daech) et le Front al-Nosra (filiale d'Al-Qaida).

    En l'absence d'un front unique anti-Daech, plusieurs forces luttent contre ce groupe djihadiste, qu'il s'agisse des troupes gouvernementales syriennes et irakiennes, de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis (qui se limite pour le moment à des frappes aériennes), de l'armée russe (qui mène des frappes) et des combattants kurdes Peshmergas, ainsi que des milices libanaises et irakiennes.

    Lire aussi:

    Medvedev: toute intervention terrestre en Syrie sera de longue durée
    Moscou appelle à ne pas "diaboliser" Bachar el-Assad
    Frankfurter Allgemeine: Bachar el-Assad ne peut que sortir victorieux du conflit syrien
    Tags:
    opération terrestre, Bachar el-Assad, Arabie Saoudite, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik