International
URL courte
96248
S'abonner

Au moins 8 employés d'un hôpital dans la province syrienne d'Idlib sont portés disparus suite à des frappes aériennes, a annoncé aujourd'hui l'organisation internationale Médecins sans frontières.

Quatre roquettes ont touché aujourd'hui un hôpital de la province syrienne d'Idlib soutenu par Médecins sans frontières (MSF).

"Quatre roquettes ont touché l'établissement soutenu par les Médecins sans frontières. Au moins huit membres du personnel sont actuellement portés disparus", apprend-on du message de l'organisation posté sur Twitter.

​Lundi, des médecins ont annoncé qu'un hôpital à Maaret al-Noomane, en Syrie, avait été détruit lors d'un bombardement. Ils n'ont toutefois pas pointé de coupables, ajoutant qu'ils étaient en train de collecter des informations supplémentaires sur la nature des frappes aériennes.


Lire aussi:

MSF touchée par de nouvelles frappes contre son hôpital, 2 morts
Président de MSF: "Etre médecin ne protège plus des violences"
MSF: l'attaque de Kunduz avait pour objectif de tuer et de détruire
Hôpitaux bombardés: MSF dément les allégations américaines
Tags:
hôpital, frappe aérienne, victimes, bombardements, Twitter, Médecins sans frontières (MSF), Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook