Ecoutez Radio Sputnik
    Ankara

    Ankara "choqué" par les reproches des USA

    © Sputnik . Ruslan Krivobok
    International
    URL courte
    Opération turque contre les Kurdes (67)
    661195

    La Turquie a vivement critiqué les déclarations récentes du département d'Etat américain exhortant cette première à cesser les bombardements des Kurdes dans le nord de la Syrie.

    Le ministère turc des Affaires étrangères s'est dit "choqué" par un tel reproche de la part du gouvernement américain, lit-on dans le journal turc Yeni Safak.

    "Nous sommes choqués par les déclarations du porte-parole du département d'Etat américain John Kirby, selon lesquelles la Turquie équivaut apparemment au Parti terroriste de l'union démocratique a déclaré le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères Tanju Bilgic, soulignant qu'Ankara ne va pas demander la permission pour lutter contre n'importe quelle organisation terroriste.

    Ankara considère le Parti kurde syrien de l'union démocratique(PYD)", comme affilié au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qualifié en Turquie d'organisation terroriste.

    Les forces armées turques ont pilonné samedi des secteurs du nord de la Syrie contrôlés par les forces kurdes, frappant concrètement des cibles du Parti kurde de l'union démocratique (PYD) près de la ville d'Azaz, dans la province d'Alep, ainsi que des cibles loyales au gouvernement syrien. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), l'artillerie turque a bombardé des secteurs du nord de la province d'Alep que les Unités de protection du peuple (YPG), la principale force kurde en Syrie, ont récemment repris aux islamistes.

    Le département d'Etat américain y a aussitôt réagi et a incité la Turquie à "cesser ces tirs".

    Dossier:
    Opération turque contre les Kurdes (67)

    Lire aussi:

    Ankara lance un nouvel ultimatum aux Kurdes syriens
    "Erdogan a instrumentalisé Daech pour lutter contre les Kurdes"
    Le conflit entre les Kurdes et les Turcs suédois s'aggrave
    Tags:
    frappe aérienne, bombardements, Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Département d'Etat des Etats-Unis, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), John Kirby, Kurdistan, Ankara, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik