Ecoutez Radio Sputnik
    République tchèque

    La Tchéquie et la Slovaquie perdraient à un éclatement de Schengen

    © Flickr/ Mr. Theklan
    International
    URL courte
    Crise migratoire (784)
    1314

    Dans le cas de la dissolution de l’espace Schengen, la République tchèque et la Slovaquie perdraient le plus parmi tous les pays qui avaient ratifié à l’époque l’accord.

    Cette évaluation est présentée par le site Novinky qui se réfère à un rapport des analystes de UniCredit Bank. L'explication réside dans le fait que la Tchéquie et la Slovaquie ont des niveaux relativement hauts d'ouverture de leurs économies, ainsi que des volumes importants de commerce à l'international.

    Selon les estimations, une fois l'espace Schengen aboli, la compétitivité à l'exportation de la République tchèque souffrira gravement. La baisse du niveau d'exportation alimentaire tchèque serait en mesure de faire diminuer le produit intérieur brut du pays de 0,25% ce qui signifierait une perte importante s'élevant à plus de 444 millions d'euros.

    Selon le rapport de la banque, le retour au contrôle aux frontières deviendrait un obstacle sérieux pour les citoyens obligés de traverser une frontière pour aller au travail. Les experts de la banque estiment que la restauration du contrôle aux frontières pousserait la plupart de ces citoyens à considérer comme possible un changement de travail.

    Dans cette situation, les régions à proximité de la frontière avec l'Allemagne et l'Autriche pourraient subir une hausse considérable de leur taux de chômage, estiment les analystes de UniCredit Bank.

    Les discussions au sujet de la suppression de l'espace Schengen sont apparues en pleine crise migratoire. Certains pays d'Europe, en particulier, l'Autriche considère les limites au fonctionnement du système Schengen comme une voie pour résoudre les problèmes avec les migrants. Cependant, les avantages des frontières ouvertes restent évidents ce qui rend la situation encore plus compliquée.

    Dossier:
    Crise migratoire (784)

    Lire aussi:

    Crise migratoire: la CDU menace d'exclure la Grèce de l'espace Schengen
    Bruxelles chiffre le coût de la «mort» de Schengen
    La Belgique veut chasser la Grèce de l'espace Schengen
    Lagarde: la crise des migrants menace la survie de l'espace Schengen
    Tags:
    crise migratoire, Espace Schengen, Slovaquie, République tchèque, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik