International
URL courte
19132
S'abonner

Le premier ministre turc Ahmet Davutoglu a attribué au régime du président syrien Bachar el-Assad la responsabilité pour le dernier attentat à Ankara.

De plus, selon lui, un membre des YPG, les milices kurdes de Syrie, en coopération avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), est impliqué dans l'attentat à la voiture piégée à Ankara, rapporte Reuters.

"A la lumière des informations dont nous disposons, il a été clairement établi que l'attaque avait été menée par les membres de l'organisation terroriste présente en Turquie (ndlr, le PKK) avec un membre des YPG venu de Syrie", a-t-il déclaré jeudi matin dans une intervention retransmise en direct à la télévision.

Pour Ankara, les Unités de protection du peuple (YPG), branche armée du parti kurde de l'Union démocratique (PYD), est une organisation terroriste.

A leur tour, les Kurdes syriens ont déjà nié leur implication dans l'attentat. Selon le chef du parti Union démocratique Salih Muslim Muhammad, les accusations du premier ministre turc sont dénuées de tout fondement. Il a à son tour imputé la responsabilité de cette attaque au groupe terroriste Etat islamique (Daech).    

L'attentat à la voiture piégée a été commis mercredi soir dans le centre de la capitale turque Ankara, non loin de l'Etat-major de l'armée, au passage d'un véhicule militaire.

Dans le même temps, les forces aériennes turques ont frappé des positions du Parti travailleur du Kurdistan dans le nord de l'Irak, apprend-on de l'Etat-major turc.

"Hier, deux heures après l'attentat terroriste à Ankara, une opération aérienne d'une heure a été effectuée dans la région de Khaftanin, dans le nord de l'Irak. L'attaque a visé un groupe de 60 ou 70 personnes, y compris des chefs de l'organisation terroriste (PKK, ndlr)", fait savoir l'Etat-major.

Aujourd'hui, un nouvel attentat a été perpétré à proximité d'un convoi militaire dans le sud-est de la Turquie, faisant au moins sept morts parmi les membres des forces de sécurité, ainsi que plusieurs blessés.

Selon l'agence Haberturk, le drame a eu lieu dans la province de Diyarbakır.

 

Lire aussi:

Plus de 20 personnes soupçonnées d'appartenance à Daech arrêtées en Turquie
Nouvel attentat perpétré en Turquie
Attentat d'Istanbul: 59 personnes interpellées
Tags:
voiture piégée, attentat, Etat islamique, Syrie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook