Ecoutez Radio Sputnik
    Réunion du parlement ukrainien

    Kiev engloutit les crédits occidentaux comme un "trou noir"

    © Sputnik . Andrey Stenin
    International
    URL courte
    281524
    S'abonner

    On ne doit pas laisser l'Ukraine contrôler les fonds octroyés par l'Occident, car les intérêts égoïstes d'un groupe d'individus empêchent ce pays de stabiliser ses finances, estime un ancien ambassadeur allemand à Kiev.

    Le plan d'assistance financière à l'Ukraine ne sera efficace que si les crédits reçus par Kiev sont totalement contrôlés par le Fonds monétaire international (FMI) et les institutions européennes, a déclaré Dietmar Stüdemann, ex-ambassadeur d'Allemagne en Ukraine et spécialiste de l'Europe de l'Est, dans une interview au quotidien économique Wirtschafts Blatt.

    "En 25 ans d'indépendance, nous avons assisté à une lutte incontrôlée pour le pouvoir et pour assurer des intérêts privés qui ont très souvent pris la forme d'intérêts financiers. Les fonds octroyés ont constamment disparu dans un «trou noir». Si cela continue, la stabilisation financière du pays sera impossible", a souligné le diplomate.

    Christine Lagarde
    © REUTERS / Ruben Sprich/Files
    Il est persuadé que l'utilisation des finances provenant de l'Occident doit nécessairement être contrôlée par le FMI et les institutions européennes.

    "L'expérience montre que si on en confie le soin à l'Ukraine, cela n'aboutira à rien", a souligné l'expert.

    Selon lui, Kiev doit créer des institutions démocratiques susceptibles de mettre en place des mécanismes modernes de contrôle financier. Or, les réformes en cours en Ukraine ne permettent pas d'entrevoir cette tendance, a conclu Dietmar Stüdemann.

    Lire aussi:

    L'Ukraine au bord du défaut de paiement, selon la ministre des Finances
    Kiev a violé les modalités d'octroi d'un prêt russe de 3 mds USD (Finances)
    Le FMI menace de suspendre l'octroi de crédits à l'Ukraine
    Tags:
    détournement de fonds, Fonds monétaire international (FMI), Europe de l'Est, Allemagne, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik