International
URL courte
34573
S'abonner

Les bombardiers ne participeront pas à la lutte contre l'EI pour une durée indéterminée. Les avions rentreront aux Etats-Unis pour une modernisation des cabines de pilotage. Après cela, ils regagneront leurs positions de combat en Irak et en Syrie, selon un responsable.

Les Etats-Unis retirent leurs bombardiers supersoniques B-1B Lancer qui frappent les positions de Daech en Irak et en Syrie, a annoncé le responsable des opérations aériennes du Commandement central des forces armées américaines (Centcom), le général Charles Brown, cité par le site Military.com.

Selon le général, les bombardiers ne participeront pas à la lutte contre l'EI pour une durée indéterminée. Les avions  rentreront aux Etats-Unis pour une modernisation des cabines de pilotage. Après cela, ils regagneront leurs positions de combat en Irak et en Syrie.

"Nous retirons les B-1B Lancer de la campagne, mais nous disposons d'autres avions puissants. Il est possible que nous ne soyons moins opérationnels, mais nous nous sommes préparés à cette évolution des événements", a indiqué le général.

Les Etats-Unis dirigent une coalition internationale composée de 65 pays qui mène des frappes aériennes contre les positions des djihadistes de l'EI en Syrie et en Irak.

Les Etats-Unis effectuent des frappes aériennes contre Daech en Syrie depuis l'été 2014, cependant, principalement dans l'est du pays.

De leur côté, les avions russes réalisent des frappes contre les positions de djihadistes en Syrie depuis l'automne 2015.

Le 16 février,  le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a annoncé que  les avions des forces aérospatiales russes avaient effectué 444 sorties en une semaine au cours desquelles ils avaient attaqué 1.593 cibles terroristes dans les provinces de Deir ez-Zor, de Deraa, de Homs, de Hama, de Lattaquié et d’Alep.

Il a ajouté que les terroristes dans les provinces syriennes d'Alep et d’Idlib continuaient de recevoir, dans l’ombre, à travers la frontière turco-syrienne, des armes, des munitions et des renforts humains.

Lire aussi:

Raid aérien américain contre Daech en Libye
Les USA peuvent aider les Kurdes par les airs dans la lutte contre Daech
Frappes contre Daech: l'opposition syrienne reconnaissante envers Moscou
Tags:
B-1 Lancer, CENTCOM (United States Central Command), Charles Brown, Syrie, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook