Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants

    Drôle d’accueil pour des migrants dans une commune de Saxe

    © AFP 2019 Achilleas Zavallis
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    3362
    S'abonner

    Dans une vidéo diffusée sur le web, des Allemands expriment leur mécontentement à l’égard des flux de migrants et de la politique migratoire d'Angela Merkel à travers un slogan utilisé auparavant contre le gouvernement communiste.

    L'animateur allemand Jan Böhmermann, bien connu du monde des médias, a diffusé une vidéo sur laquelle on peut voir des Allemands empêcher des migrants de sortir d'un autocar.

    Cette vidéo a été filmée à Claußnitz, commune allemande de Saxe. Les manifestants bloquent la sortie de l'autocar en scandant: "Nous sommes le peuple!".

    "Claußnitz hier. Une foule d'Allemands furieuse vient à la rencontre de ceux qui ont échappé de peu à la mort", lit-on dans le commentaire de M.Böhmermann à la vidéo publiée le 19 février.

    Les Allemands se servaient du slogan "Nous sommes le peuple!" (Wir sind das Volk) lors des manifestations du lundi (Montagsdemonstrationen) en 1989 pour exprimer leur désaccord avec la politique du gouvernement communiste de la RDA (la République démocratique allemande).

    Cette fois-ci, les manifestants le scandaient afin de protester contre la politique migratoire de la chancelière allemande Angela Merkel. La majorité des manifestants qui apparaissent sur la vidéo sont apparemment ceux qui considèrent le gouvernement d'Angela Merkel comme illégitime. La vidéo scandale a fait le buzz sur le net et a déjà été vue plus de 150.000 fois.

    La vidéo et la manifestation ont été qualifiées d'"honteuses" par les autorités locales.

    Mais les Allemands ne sont pas les seuls à exprimer leur mécontentement à l'égard de la politique migratoire d'Angela Merkel. En raison de sa politique de portes ouvertes, qui a attiré plus d'un million de migrants en Allemagne en 2015, la chancelière allemande s'est retrouvée isolée au niveau européen lors du sommet de Bruxelles du 18-19 février.

    Nombreux sont ceux qui affirment qu'Angela Merkel ne fait qu'aggraver la crise migratoire, remettant en cause l'accord de Schengen ainsi que l'existence même de l'Union Européenne.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Des gilets de sauvetage de migrants bousculent le tapis rouge de la Berlinale
    Migrants: l'Allemagne envoie une lettre d’expulsion à un bébé
    Migrants: l'Autriche annonce un contrôle généralisé de ses frontières
    L'Europe et les migrants: une stratégie gagnant-gagnant?
    Tags:
    migrants, manifestation, Jan Böhmermann, Saxe, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik